Possibilites de traitements curatifs des emissions de gaz de combustion

par ERWAN CHAGNOT

Thèse de doctorat en Chimie et microbiologie de l'eau

Sous la direction de G. Martin.

Soutenue en 1994

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre travail a consiste en l'examen de filieres de traitement possibles des emissions de gaz de combustion, notamment les oxydes d'azote, provenant d'installations de type tunnels autoroutiers avec de tres faibles concentrations en polluants (de l'ordre de la dizaine de mg. M#-#3) et d'importants debits volumiques (plusieurs milliers de m#3. H#-#1). Une etude de faisabilite a montre l'incapacite du monoxyde d'azote a transferer en milieu aqueux et/ou organique dans nos conditions de travail et, par consequent, la necessite de preconcentrer ou de preoxyder le polluant pour obtenir une epuration performante sans generer de pollutions secondaires. Des lors, nous avons pu developper deux filieres de traitement des nox couplant des processus physico-chimique et/ou biologique: filiere n 1: preoxydation de no en no#2 par o#3 en phase gazeuse avec absorption reduction de no#2 par les sulfures, filiere n 2: epuration biologique apres pretraitement par oxydo-adsorption sur charbon actif. La mise en uvre des deux filieres precitees ne permettant pas d'eliminer extemporanement le monoxyde de carbone, des essais d'elimination specifique du co ont egalement ete envisages. Deux strategies possibles s'en sont degagees: la chelation par transfert dans des solutions cuivreuses et l'oxydation catalytique sur solide


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202 P.
  • Annexes : REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1994/146
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.