Verres thiohalogenes de plomb et de mercure : synthese, proprietes et applications

par JEAN-LUC MUTZ

Thèse de doctorat en Sciences chimiques

Sous la direction de Marcel Poulain.

Soutenue en 1994

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les verres thiohalogenes a base de plomb et de mercure presentent un excellent domaine de transparence s'etendant de 0,5 m dans le visible a 15 m dans l'infrarouge. Ils constituent des materiaux de choix pour des fibres destinees a la thermometrie, l'analyse chimique a distance, le couplage aux lasers de puissance co et co#2 et les fibres actives. Les pertes optiques observees dans ces verres resultent de facteurs extrinseques et d'impuretes telles que h#2o, h#2s, so#2 ce qui implique l'utilisation de produits de departs ultra-purs. Des procedures de purification basees sur la deshydratation: sous flux gazeux halogenes, sous vide, en presence de aix#3, par micro-ondes et avec la technique de la zone fondue ont permis d'obtenir du pbbr#2, pbi#2 et hgs de tres haute purete. De nombreux domaines vitreux stables, explores a partir du systeme hgspbbr#2pbi#2 ont ete mis en evidence. Ils ouvrent ainsi des possibilites d'adaptation aux differentes utilisations. Le controle rigoureux des parametres de synthese a permis de fabriquer des verres de hautes qualites optiques pouvant servir a des preformes pour fibres optiques. Les caracterisations optiques et physiques ont ete effectuees. L'etude de la devitrification, parametre critique pour le fibrage, a ete menee a l'aide des methodes isothermes et non isothermes. La valeur de l'energie d'activation et celle de l'exposant d'avrami ont ete calculees. L'influence de la surface et du traitement thermique a ete etudiee. Les premiers tests de fibrage confirment la stabilite de ce verre. Leur stabilite envers l'environnement ainsi que la toxicite des composes ont ete etudiees. Dans ces verres a faible energie de phonon le temps de vie de fluorescence du praseodyme a 1,31 m atteint une valeur record 350 s-, prometteuse pour l'amplification optique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 149 P.
  • Annexes : 116 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1994/53
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.