Chimie du ruthenium : activation d'alcynes et coordination de phosphines fonctionnelles. derives de la julolidine pour l'optique non lineaire

par RONAN LE LAGADEC

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de PIERRE DIXNEUF.

Soutenue en 1994

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La synthese simple de phosphines -ester et -cetoniques a ete realisee. Ces phosphines ont pu etre coordinees suivant le mode #1-p-et #2-p,o- sur le fragment (#6-arene) ruthenium (ii). Le caractere chelatant des phosphines et -cetoniques est mis a profit pour obtenir les nouveaux complexes bis-(phospine cetonique) ruthenium (ii). Le caractere hemilabile du ligand phosphine cetonique est mis en evidence. Le precurseur (c#5me#5)(pme#2ph)#2rucl, riche en electron, active les alcynes terminaux, hccr et hcccr#2oh, et conduit aux derives vinylidene-ruthenium (ii) stables. Leur deprotonation permet l'acces a des derives acetylure-ruthenium (ii). Les sels de stilbazolium derives de la julolidine ont ete prepares et leur activite, a l'etat solide, en optique non lineaire a ete mesuree


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 P.
  • Annexes : 96

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1994/38
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.