Mise en évidence de protéines spécifiques du sexe et/ou de l'espèce susceptibles de servir de marqueurs cellulaires de la différenciation ou de la morphogenèse survenant chez des Lineus normaux ou reconstruits par transplantation

par Michel Tarpin

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Jacques Bierne.

Soutenue en 1994

à Reims .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les possibilités de reconstruction et les capacités de régénération, voire de clonage, confèrent aux Némertiens du genre Lineus le statut de modèle d'étude des processus de développement chez l'adulte. Dans le but de cerner la nature et de préciser les modalités de ces interactions, nous avons entrepris de mettre en évidence et de caractériser des marqueurs moléculaires susceptibles de prolonger à l'échelle moléculaire les résultats expérimentaux. La séparation électrophorétique, en gels de polyacrylamide en simple ou double dimension, des protéines totales extraites de Lineus a permis d'identifier plusieurs marqueurs protéiques spécifiques du sexe au sein de la même espèce, et/ou de chaque espèce au sein du genre. Ces molécules, identifiées au cours et au terme de la maturation sexuelle, sont retrouvées dans les contenus gonadiques et constituent la base d'un dimorphisme sexuel biochimique. De plus, les électrophorèses bidimensionnelles ont permis la mise en évidence de marqueurs protéiques spécifiques de l'espèce chez des animaux sexuellement immatures. L'analyse électrophorétique en conditions non dénaturantes des protéines solubles extraites d'oeufs de L. Lacteus a révélé l'existence de deux vitellines, V1 (460 kDa) et V2 (260 kDa). Ces deux lipoglycoprotéines ont une composition sous-unitaire complexe, V1 est composé d'un polypeptide de 75 kDa, alors que V2 est formé par l'association de deux polypeptides de 41 et 40 kDa. La production d'anticorps polyclonaux dirigés contre chacun de ces polypeptides a permis de proposer une étude immunocytochimique de la vitellogenèse. L'identification de ces marqueurs protéiques du sexe chez deux espèces quasi histocompatibles L. Lacteus et L. Sanguineus permet de les utiliser comme traceurs des filiations et des interactions cellulaires préalables à la différenciation et à la morphogenèse survenant chez des Lineus normaux ou reconstruits par transplantation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (114 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 102-114

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 52006-1994-1
  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.