Le genre et le nombre du syntagme nominal : traitement lexical et implications neuropsychologiques

par Marie-laure Pinon-Vignaud

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Raymond Champagnol.

Soutenue en 1994

à Poitiers .


  • Résumé

    Le genre (masculin, feminin) apparait, en langue francaise, comme un systeme de classification des items de la langue, systeme comprenant deux modalites: une modalite semantique (genre fonde sur une caracteristique sexuelle) et une modalite plus formelle (fixee par convention). Les filles et les garcons traitent de facon differente la premier modalit e (ex: ami-amie); les premieres utilisent la caracteristique semantique "sexe", les seconds, une analyse morphologique. Par contre, quel que soit son sexe, le sujet utilise une analyse de la syllabe finale pour determiner le genre dit "formel" (ex: soleil-lune) et une analyse des relations d'un item avec d'autres mots du lexique lorsque cet item est nouveau donc de genre inconnu. L'etude du traitement du genre, dans un etat dementiel, precise ces hypotheses et confirm e l'equivalence des deux categories de genre masculin et feminin. Au niveau du syntagme nominal, les irregularites apparaissent lorsque le nombre s'ajoute. L'etude des modeles de syntaxe et de morphologie lexicale fait supposer une insertion, dans un arbre de derivation, plus profonde du nombre et plus superficielle du genre, hypothese verifiee experimentalement. Les etudes, chez l'aphasique, confortent cette facon d'apprehender la realisation du genre et du nombre et precisent le mode de realisation des differents marquages du genre

  • Titre traduit

    The nominal substantive's gender and number. Lexical process and neuropsychological implication


  • Résumé

    The gender (masculine, feminine) appears, in french, like a classification system. This system (includes two modalities: one sexual gender, for example: brother-sister and one conventional gender, for example: chair (feminine) or seat (masculine). Boys and girls are of the first modality differently, girls using the sexual language semantic and boys using a morphological analysis. However, whatever the sex, the subject uses an analysis of the final syllabe in order to determine the formal gender, for example : the sun (masculine) - the moon (feminine). In addition, where is an analysis of an item in relation to its adjectives, for example, or others words within the lexique when its gender is unknown. The study of the use of the gender in a deteriorated state, confirms these hypotheses and the equality of the two masculine and feminine categories. With the nominal substantive, the irregularities appear when the numbers increase. The study of the syntax modality and the lexical morphology implies an insertion within a tree of derivations; the higher the numbers position and the more superficial the gender, an experimentally confirmed hypothesis. The studies in aphasia renforces the method of understan ding the effects of the gender and number, and in explaining the method of determining the differents features of the gender.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Pagination multiple
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-1994-27
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.