Opérations cognitives liées au marqueur linguistique de négation "ne pas"

par Agnès Catelain

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean Caron.

Soutenue en 1994

à Poitiers .


  • Résumé

    Ce travail est centre sur l'etude du traitement de la negation induite par le marqueur "ne. . . @as". Nous nous sommes inspires de travaux linguistiques et logiques pour definir la negation come une operation de decrochement du domaine sur lequel elle porte. Le niveau auquel se situe ce decrochement, peut nous permettre de rendre compte de diverses portees de la negation. Le but de cette etude est donc de mettre en evidence ces multiples possibilites de portee et d'etudier le traitement de la negation pour chacun des niveaux de portee distingues. Trois epreuves ont ete mises en place : la premiere nous a permis, sur la base de temps de lecture, de distinguer une negation polemique, de niveau enonciatif, portant sur la prise en charge de la phrase, d'une negation descriptive, portant sur le contenu de cette phrase. Il semblerait egalement que l'on puisse distinguer une negation portant sur un element de la phrase d'une negation portant sur la relation entre plusieurs elements. La seconde experience nous conforte dans l'idee qu'une negation polemique, de niveau enonciatifs, necessiterait le decrochement de l'espace de discours en cours et la construction d'un nouvel espace. La troisieme experience, censee confirmer la distinction de portee entre un et plusieurs element(s) de la phrase ne nous a pas fourni de resultats a ce sujet. La distinction d'une negation entre un ou plusieurs elements d'une phrase reste donc posee, de meme que la question de l'unicite de l'operation de negation, on depit de multiples possibilites de portee. Nous avons par ailleurs observe, que les variations de portee ainsi que la complexite de traitement des phrases negatives sont sensibles a des facteurs contextuels, externes ou internes a la phrase.


  • Résumé

    In this study, we worked on the linguistic marker of funch negation "ne. . . Pas". Some linguistic and logical approaches allow us to define negation as the following operation : a disengagement of the domain of the negated element. The level of this disengagement indicate the level of the scope of negation. The aim of t his research is to unduline these scopes and to study the treatment of negation at these different levels. Three experiments were carried ont : - in the first one, the results in term of reading time were different for polemic and descriptive negation; some differences appear too between negation of an element of the sentence and negation of the relation between elements of the sentence; - the second experiment confirm the following interpretaion of the first experiment: polemic negation seem to simply a disengagement of the current space of discourse and the construction of a new one; - the third experiment, chosen to explore the difference between a seope of an element and a scope of a relation, didn't provide us more details on that distinction. The distinction between one or several elements of a sentence, like the question of a single operation of negation, are already asked. We have also observed, in the experiments, that contextuals factors influence the treatment of the operation and the derermination of its scope.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (184-38 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-1994-26
  • Bibliothèque : Maison des sciences de l'homme et de la société. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.