Les relations gréco-perses de la fin des guerres médiques (479 av. JC) à la bataille de Mantinée (362 av. JC)

par Magda Marteau-Saeedi

Thèse de doctorat en Histoire et civilisation

Sous la direction de J.FRANCOIS DUNEAU.

Soutenue en 1994

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les relations entre les grecs et l'empire perse achemenide abondent dans les chroniques et histoire des cinquieme et quatrieme siecles avant notre ere. Si les batailles des guerres mediques ont laisse un fort impact dans l'esprit des grecs et a travers eux dans nos esprits, consacrant la victoire de la civilisation sur la barbarie, aucun affrontement avec ce geant voisin ne fut definitif jusqu'a ce qu'alexandre le grand en fasse la conquete en menant son armee jusqu'aux rives de l'indus. La guerre du peloponnese fut un nouvel episode determinant dans les relations greco-perses, desormais le temps de l'union contre le mede etait definitivement revolu. Le grand roi, ennemi d'hier devint allie puis arbitre dans le monde grec, reussissant diplomatiquement la ou il avait echoue militairement. Derriere cette facade d'affrontement militaire, des contacts plus pacifiques furent frequents. Grecs en perses ce cotoyerent durant plus de deux siecles, echangeant idees et concepts sociaux et artistiques en meme temps que les marchandises d'un commerce florissant sur les cotes de l7anatole. Ces constants echanges ne doivent cependant pas masquer les incompatibilites dans le mode de penser entre ces deux mondes. Deja, apparaissait l'opposition orient-occident.

  • Titre traduit

    The relations between greeks and persians since the medics wars (479 bc) to the battle of mantinea (362 bc)


  • Résumé

    The relations between the greek world and the achemenid persian empire abound in the chronics and histories of the fifth and fourth centuries before era. If the battles of medics wars have lost a strong impact in the greeks minds and through them in ours minds, consecrating the victory of the civilization against the barbarity, no confrontation with this giant neighbour have been definitive as far as alexander the great conquested it by leading his army to the riversides of the indus. The peloponnesian war has been a new determinating episode in the relations between greks and persians, henceforth the time of the union against the median was finally completed. The great king, yesterda enemy, became allied then arbiter in the greek world, coming off with diplomacy there where he has breaked down with army. Behind this grontage of military confrontation, some contacts more pacifics has had frequents. Greeks and persians have consorted with during more than two centuries, exchanging ideas and socials and artistics concepts at the same time that the merchandises of a flourishing trade on the anatolian coasts circulated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 161 f.
  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-1994-15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.