Contribution à la connaissance de la diversité des récepteurs polyvalents du VIP et du PACAP

par Annie-Claire Meunier

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Jean-Michel Muller.

Soutenue en 1994

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le peptide vasoactif intestinal (vip) est un neuropeptide possedant un large spectre d'activite biologique. Son ubiquite l'implique dans un controle multifactoriel de presque toutes les fonctions vitales de l'organisme. L'action du vip est mediee par son interaction avec un recepteur membranaire couple aux proteines g, induisant en general une augmentation de la production d'ampc intracellulaire et l'activation de proteines kinases ampc dependantes. La caracterisation des recepteurs du vip exprimes dans le systeme nerveux central ou des organes peripheriques, a revele la possibilite de l'existence de sous-types pharmacologiques et/ou structuraux de ces sites de liaison. En outre, une propriete remarquable de ces recepteurs, est leur polyvalence pour le vip et l'un de ses analogues, le pacap, qu'ils reconnaissent avec une haute affinite equivalente. Pour cette raison, la denomination de recepteurs du pacap de type ii est attribuee a ces recepteurs polyvalents, pour les distinguer de ceux de type i, correspondant aux recepteurs specifiques du pacap insensibles au vip. Les travaux rapportes dans ce memoire decrivent la caracterisation de recepteurs polyvalents vip/pacap, etudies par l'interaction ou le pontage covalente du #1#2#5i-vip ou du #1#2#5i-pacap, dans des tissus ou lignees cellulaires derivant du systeme nerveux central (hemispheres cerebraux et pineale de poulet, lignee clonale de neuroblastome humain sh-in), ou d'organes peripheriques (foie humain ou de poulet, lignee ht-29 d'adenocarcinome colique humain). Les resultats de ces approches argumentent les propositions suivantes: 1) les sites polyvalents sont exprimes de facon majeure dans les tissus peripheriques, alors que dans le systeme nerveux central, les sites pacap de type i predominent ; 2) dans tous les tissus consideres, a l'exception du foie, les sites polyvalents existent sous deux formes: l'une sensible, l'autre insensible au phi/phm (un peptide analogue du vip), qui pourraient correspondre aux deux especes moleculaires decelees dans ces systemes par pontage covalent du #1#2#5i-vip ; 3) les donnees obtenues etayent le principe de l'existence de sous-types pharmacologiques et/ou moleculaires de recepteurs polyvalents vip/pacap

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 p.)
  • Annexes : 314 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 94/POIT/2366
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.