Neurotransplantation après lésion du cortex sensorimoteur : étude chez le rat à différents stades du développement neuronal

par Jocelyne Plumet

Thèse de doctorat en Neurophysiologie

Sous la direction de M. Roger.

Soutenue en 1994

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le mouvement de prehension des deux pattes anterieures de rates wistar controles a ete compare a celui d'animaux ayant subi une lesion du cortex frontal gauche a differents stades du developpement neuronal (naissance, 8 jours post-natal ou adulte) et a celui d'animaux ayant recu, apres lesion, un transplant de tissu de cortex frontal preleve chez des embryons (16 jours de gestation). Les deficits moteurs induits par la lesion du cortex sensorimoteur peuvent etre partiellement, mais durablement, reduits par la transplantation. Des etudes neuroanatomiques effectuees chez l'animal transplante a la naissance ou a l'age juvenile montrent que des interconnexions peuvent s'etablir entre le transplant et le tissu de l'hote. Des etudes anatomiques du volume du transplant et/ou de la lesion montrent que l'importance de l'amelioration et/ou du deficit varie en fonction de la taille de la lesion et/ou du transplant au niveau de la partie rostrale du cortex moteur

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (353 p.)
  • Annexes : 520 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 94/POIT/2330
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.