Mécanismes de conversion des interstratifiés ordonnés illite-smectite en illite dans les shales : application à la série diagénétique de Barra de Itiuba (bassin Sergipe-Alagoas, Brésil)

par Angelica F Drummond C. Varajao

Thèse de doctorat en Géologie

Sous la direction de A. MEUNIER.

Soutenue en 1994

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les mecanismes de la reaction smectite en illite durant la diagenese des shales ont ete mis en evidence a l'aide de la diffraction de rayons-x, des mesures de parametres morphologiques de particules et des analyses de leur composition chimique. L'etude s'est appuyee sur des echantillons de shales de la formation barra de itiuba (cretace inferieure) du bassin sergipe-alagoas, preleves dans cinq forages a differentes profondeurs dans les domaines de plaine deltaique, de front-deltaique et de pro-deltaique. Ils contiennent des interstratifies illite/smectite pour lesquels le pourcentage de smectite diminue progressivement de 20 a 10%. On met en evidence une transformation continue de lattes en particules plus isometriques en fonction de la profondeur. Cependant, tous les deux, les lattes et les particules isometriques grandissent, enrichissant la fraction plus grossiere. Deux reactions de cinetiques differentes expliquent la transformation de ces particules dans les shales: une reaction plus rapide, qui forme de grosses lattes, caracteristiques d'un stade metastable de la phase illitique ; et, une reaction moins rapide, qui mene a la croissance de particules isometriques, representantes de la phase stable illitique. Les donnees chimiques sur les plus grosses particules montrent une composition d'interstratifies illite/chlorite/smectite trioctaedrique, d'interstratifies illite/chlorite et d'illite riche en fe-mg. Une telle evolution explique le mauvais ajustement entre le pourcentage de smectite mesure et celui obtenu par le modele de velde & vasseur (1992). Les erosions differencielles entre le nord-ouest et le sud-est du bassin, liees a tectonique de blocs bascules, ont ete determinees a partir de correlations entre les valeurs de matiere organique calculees a partir du modele et celles mesurees. Ainsi, les piles erodees de 1500-1000 m, de 1000-500 m et de 500-0 m ont ete estimees, respectivement pour fu-1, smc et bsm

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228 p.)
  • Annexes : 127 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 94/POIT/2317
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.