Analyse des effets induits sur un acier inoxydable de type 316L par un traitement par explosif : application au comportement en fatigue et en usure

par Laurence Fouilland-Paillé

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Michel Gerland.

Soutenue en 1994

à Poitiers .


  • Résumé

    Un acier inoxydable de type 316l a ete traite par un explosif primaire sous deux compositions differentes engendrant dans le materiau des pressions de 3 a 6 gpa respectivement et avec des epaisseurs de couche explosive variant de 0,5 mm a 1,5 mm. Il en resulte un ecrouissage mecanique important directement relie aux conditions de traitement et caracterise par une augmentation de la microdurete et un maximum situe vers 20 m de profondeur. L'augmentation de microdurete est associee a un maclage dont l'evolution de la densite suit le profil de microdurete. Les contraintes residuelles determinees par rx sont de tension en surface puis de compression entre 20 et 100 m de profondeur. Une simulation 2d montre la progression des ondes de compression dans l'explosif et dans l'acier et confirme que l'amplitude de l'onde diminue en s'enfoncant dans l'acier tandis que le temps de maintien augmente (tout en restant de l'ordre de la microseconde). Par ailleurs, le temps de maintien en surface augmente avec l'epaisseur du depot explosif. En fatigue, les essais conduits a deformation plastique imposee montrent l'importance de l'ecrouissage induit au cours du traitement, sur le niveau des contraintes relevees. A contrainte imposee, le gain en duree de vie peut atteindre 7. Le traitement par explosif confere au materiau une bonne resistance a l'usure en raison d'un film de plomb tres adherent qui joue le role de lubrifiant solide. Le grain peut atteindre un facteur 200

  • Titre traduit

    Analysis of induces effects by an explosive treatment on a 316l type stainless stell. Application to fatigue and wear


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (185 p.)
  • Annexes : 75 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 94/POIT/2315
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.