Spéciation de métaux lourds (cadmium, cuivre, plomb et zinc) dans des eaux de ruissellement

par Marie-Belen Lara-Cazenave

Thèse de doctorat en Chimie et microbiologie de l'eau

Sous la direction de Michel Astruc.

Soutenue en 1994

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La pollution métallique (Cd, Cu, Pb et Zn) contenue dans des eaux de ruissellement a été évaluée dans chaque phase après séparation de la phase dissoute de la phase particulaire par filtration à 0,45 m. La conductivité, le Ph, les taux de Mes, Dco et Dbo#5 ont aussi été définis. Ces eaux ont été recueillies sur un même site urbain résidentiel de la région bordelaise au cours de sept précipitations en 1991 et 1992. Le First Flush Effect atténué a été observe pour la phase dissoute. L'essentiel de la charge polluante se trouve dans la phase particulaire. Les teneurs totales en métaux mesurées dans cette phase sont relativement importantes (valeurs moyennes : Cd 5 g g#-#1, Cu 400 g g#-#1, Pb 700 g g#-#1 et Zn 2000 g g#-#1). Une Acp a mis en évidence des corrélations significatives entre les taux de Dco, Dbo#5 et Mes, ainsi qu'entre le taux de Mes et les teneurs en Cu et Pb en phase particulaire. (Absence de corrélation significative entre la conductivité et tout autre paramètre). En phase dissoute, le cadmium est en majorité dans la fraction labile, le cuivre est présent sous forme de complexes très stables et très peu labiles, le plomb est essentiellement sous forme de complexes stables et peu labiles alors que la labilité du zinc dépend de la teneur en Mes. En phase particulaire, le cadmium se présente sous forme dite échangeable. Le cuivre est surtout lié à la matière organique et a la fraction résiduelle sous forme de composes très stables. Le plomb se trouve sous forme de complexes stables avec la matière organique, ainsi que sous forme échangeable. Le zinc quant à lui est également reparti dans toutes les fractions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 11188
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.