Interactions des facteurs de la coagulation vitamine K-dépendants avec les dérivés phosphorylés du polystyrène

par Amina Souirti

Thèse de doctorat en Chimie. Génie biologique et médical

Sous la direction de Marcel Jozefowicz.

Soutenue en 1994

à Paris 13 .


  • Résumé

    La prothrombine, les facteurs vii, x et ix sont des glycoprotéines qui possèdent dans leur extrémité amino-terminale des acides carboxyglutamiques qui complexent les ions calcium et qui servent de ponts entre ces protéines vitaminées k-dependantes et les phospholipides membranaires. Des dérivés de polystyrène réticulé fonctionnalisés par des groupements phosphate ont été démontrés capables d'interagir spécifiquement avec les anticorps développés par les patients atteints du lupus erythemateux disséminé: anticorps anti-adn et anticoagulants circulants. Pour des taux de phosphorylation élevés, le caractère phopholipid-like de ces résines a été mis en évidence. Les facteurs de la coagulation vitamine k-dependants sont donc susceptibles de reconnaître spécifiquement ces résines phosphorylées. En conséquence, nous avons étudié les interactions des facteurs x, ix et vii avec les dérivés sulfamide d'éthanolamine phosphoryles. Les influences de divers paramètres tels que la passivation par l'albumine et l’équilibre en ions calcium sur l'adsorption ont été évaluées. Tenant compte de l'ensemble des résultats obtenus dans les conditions calciques et non calciques nous avons déterminé les domaines de prédominance des différents complexes formes: complexes ternaires facteur/ca++/résine- complexes binaires -facteur/résine et/ou résine/calcium- selon les conditions utilisées. Cette étude nous a permis de montrer que la formation de sites spécifiques dépend du taux de substitution des résines en groupements phosphate et également du facteur lui même. En effet, bien que les facteurs vitamine k-dependants possèdent des analogies de structure, leurs comportements vis-a-vis des résines phosphorylées se sont révélés différents: les constantes d’affinité de ces facteurs pour les résines fortement phosphorylées à caractère phospholipid-like présentent des différences sensibles. Ceci laisse entrevoir la possibilité d'utiliser les résines sulfamide d'éthanolamine phosphorylées en chromatographie d’affinité pour séparer ces protéines vitaminées k-dependantes.

  • Titre traduit

    Interactions between vitamin k dependent coagulation factors and phosphorylated polystyrene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.126-141

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1994 083
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.