Définir la coopération homme-machine dans la conduite de systèmes automatisés : une démarche menée à Electricité de France

par Valérie Lagrange

Thèse de doctorat en Ergonomie

Sous la direction de Jean-Claude Sperandio.

Soutenue en 1994

à Paris 13 .


  • Résumé

    Avec cette recherche, nous avons voulu traiter la question de l'automatisation dans la conduite de processus complexes, telle qu'elle est posee dans le contexte industriel. Les questions que se posent les concepteurs dans les projets industriels ont ainsi constitue le point de depart de notre recherche : "quel est le niveau optimal d'automatisation? quels principes peut-on utiliser pour definir la repartition des taches homme-machine ?" afin de repondre a ces questions et dans l'objectif d'ameliorer la prise en compte du facteur humain en conception, nous nous sommes construits une position de depart vis-a-vis de l'automatisation dans les processus complexes, a partir de deux sources de connaissances : - l'analyse des reponses apportees par differents auteurs ala question de l'automatisation, - l'analyse de situations de reference automatisees, afin d'identifier le role effectif des operateurs face aux automatismes. Ces analyses ont ete menees dans une perspective d'ergonomie de langue francaises; elles nous ont amenes a definir une demarche et des principes pour une "automatisation centree sur l'operateur". Nous proposons de reformuler la question du niveau d'automatisation, en adoptant une demarche plus ouverte, qui consiste a choisir des modes de cooperation homme-machine souhaitables, en tenant compte du role crucial des operateurs en conduite de systemes automatises.


  • Résumé

    This research is about automation in the control of complex systems. We started with the designers' questions : "what's the optimal automation level ? what principles can be used to define the tasks allocation between man and machine?" in order to get answers and to improve the taking into account of the human factor in design, we built a starting position based on both information sources : - analysis of answers given by several authors, - analysis of automated situations in order to identify the operator's effective role faced with automatisms. This work led to an approach and principles for a "human centered automation". We propose to reformulate the question of the optimal automation levels as a more open approach, centered on a choice of desirable man-machine cooperation modes, which takes into account the crucial role of operators in automated systems. With this approach, we participated in two edf projects, which aied, at the beginning, at automating the electric generation management. We submit a description of the present activity of dispatchers, then, we describe the application of our propositions in both these projects : we show the effect of our intervention on theinitial automation aim, then, we make an assessment of this first test of our approach.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 p

Où se trouve cette thèse ?