Communication chimique et dominance chez Nauphoeta cinerea (Dictyoptera, Bladeridae)

par Florence Fenaux-Benderitter

Thèse de doctorat en Biologie du comportement

Sous la direction de Rémy Brossut.

Soutenue en 1994

à Paris 13 .


  • Résumé

    Les mâles de nauphoeta cinerea établissent des hiérarchies de dominance après des séries d'actes agressifs. Le statut de dominant d'un male augmente ses chances de s'accoupler. Les femelles n'interviennent pas directement dans la formation de ces hiérarchies. Cependant, elles s'accouplent majoritairement avec des dominants qu'elles reconnaissent olfactivement par la composition de la phoromone sexuelle qu'il émet. La phéromone sexuelle d'un dominant renferme plus de 2-methylthiazolidine et de 4-ethylguaiacol, et moins de 3-hydroxy-2-butanone que celle d'un dominé. Les males reconnaissent le statut d'autres males essentiellement par chimioréception de contact. Les profils d'hydrocarbures cuticulaires sont différents entre les dominants et les domines. Il est possible de créer des lignées de dominants et des lignées de dominés. Cela implique l'existence d'une composante héréditaire dans la capacité à dominer. Cette héredité n'est pas à l'origine des différences observées dans la composition de la phéromone sexuelle et de celle des hydrocarbures culticulaires qui sont liées au contexte social.

  • Titre traduit

    Chemical communication and dominance in nauphoeta cinerea (dictyoptera, blaberidae)


  • Résumé

    The males of nauphoeta cinerea establish dominance hierarchies through intraspecific agonistic encounters. Dominant males mate more frequently than do subordinates. Females do not interfere directly in the establishment of the hierarchy but they prefer to mate with dominants. In dominants, sex pheromone contains more 2-methylthiazolidine and 4-ethylguaiacol, and less 3-hydroxy-2-butanone than in subordinates. Males identify the status of other males by contact chemoreception. The culticular hydrocarbon patterns are different in dominant and subordinate. It is possible to obtain dominant and subordinate lineages. This involves that there is an heredity component in ability to dominate. The differences between dominate and subordinate pheromones and cuticular hydrocarbon are not linked to the heredity but are due to the social context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (157 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.143-157

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1994 054
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.