Etude des relations genetiques et ecologiques entre les differents taxons du complexe holcus mollis l. -holcus lanatus l

par MURIELLE RICHARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de R. BAJON.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude porte sur le complexe h. Mollis-h. Lanatus, forme, en france, par les deux especes, holcus lanatus l. (2n=2x=14), holcus mollis l. (2n=4x-28) et un hybride interspecifique (h. M. #*h. L. , 2n=5x=35) communement rattache a l'espece h. Mollis en raison de sa morphologie. La repartition ecologique des trois taxons a ete precisee par une analyse de donnees phytosociologiques (bibliographie et donnees de terrain) associee a des dosages d'adn par cytometrie de flux, realises sur des populations naturelles de la region parisienne. Les reponses d'individus des trois taxons a differentes conditions environnementales (eclairement, sol et d'humidite) ont ete comparees. Nous en avons conclu que h. Lanatus et l'hybride occupent des niches differentes a l'interieur d'habitats communs et sont separes ecologiquement de h. Mollis. Une etude caryologique a montre que la descendance de l'hybride pentaploide (d'une population de la region parisienne) est essentiellement constituee de pentaploides (hybrides), de tetraploides (h. Mollis) et d'individus diploides appartenant a l'espece h. Lanatus. L'utilisation du rflp revele sur le rdna a permis d'analyser les relations existant entre les differents taxons constitutifs du complexe. Les resultats semblent indiquer que cette hybridation n'implique pas de recombinaison entre les deux genomes parentaux. Nous avons ete amenes a formuler une nouvelle hypothese concernant l'origine du pentaploide: rencontre d'un gamete reduit (n=x-7) de holcus lanatus et d'un gamete non reduit (2n=4x=28) de h. Mollis conduisant a la formation directe d'un hybride pentaploide. Nos resultats montrent que, bien que separees ecologiquement et genetiquement, les especes holcus mollis (2n=28) et holcus lanatus (2n=14) sont capables de former un hybride pentaploide (2n=35) fertile


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 P.
  • Annexes : 137 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012050
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.