La vegetation du centre regional d'endemisme soudanien au mali. Etude de la foret des monts mandingues et essai de synthese

par ROBERT NASI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A. LACOSTE.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Contrairement a la vegetation du sahel malien, celle des regions plus meridionales (centre regional d'endemisme soudanien) a ete relativement peu etudiee. Elle est cependant, compte tenu de l'appauvrissement et de la degradation des formations vegetales septentrionales, appelee a jouer un role de plus en plus important dans l'approvisionnement des populations en bois et autres matieres derivees (fourrages, charbon, produits medicinaux). La presente etude constitue une tentative de description en termes syntaxonomiques et dynamiques de cette vegetation, en partant de l'etude fine d'un cas particulier, juge representatif, la foret classee des monts mandingues, et en etendant les resultats sur l'ensemble de la partie soudanienne du pays. Apres une presentation des differentes caracteristiques du territoire etudie, une etude de sa vegetation selon les methodes de la syntaxonomie a permis de mettre en evidence une hierarchie syntaxonomique fine a l'echelle etudiee et de la relier a des caracteristiques stationnelles bien definies. Les resultats ont ensuite ete extrapoles a l'echelle de l'ensemble du pays et completes par l'etude et l'analyse detaillee de l'ensemble des travaux existants. Il en ressort que trois grandes unites syntaxonomiques permettent de caracteriser pres de 95% de la vegetation du cre soudanien: un ordre a combretum glutinosum des milieux secs qui constitue le climax climatique de ces regions, et deux ordres des milieux plutot hygrophiles qui constituent des climax stationnels. L'etude dynamique de cette vegetation montre clairement que son evolution est regressive sous l'action conjuguee des phases de secheresse recentes et de l'augmentation de la pression anthropo-zoogene. Dans les parties les plus septentrionales du cre soudanien, cette degradation devient rapidement definitive et se traduit par la disparition des formes de vegetation originelles. Dans les parties meridionales, la situation est moins grave, grace a un approvisionnement en eau encore suffisant, mais devient critique du fait de l'augmentation considerable de la pression humaine sur ces zones encore relativement preservees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 305 P.
  • Annexes : 291 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.