Aspects structuraux du complexe magmato-tectonique de tharsis sur mars

par Daniel Mège

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de P. Masson.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Tharsis est un dome magmatique de 6000 kilometres de diametre et 11 kilometres de haut a la surface de mars. Une de ses caracteristiques structurales principales est la presence de nombreux fosses d'effondrement pouvant atteindre 3000 km de long, 5 kilometres de large et 100 metres de profondeur, disposes radialement autour d'un complexe magmatique central. On considere generalement que ces graben se sont formes en reponse a des contraintes creees par un support isostatique ou flexural, bien qu'aucun modele de ce type ne soit totalement satisfaisant. Ce travail demontre que les graben se seraient plutot formes au-dessus de dykes dont les caracteristiques geometriques et certaines conditions de propagation peuvent etre approximativement definies. Les contraintes responsables de ces deformations seraient donc directement liees aux evenements se deroulant dans des chambres magmatiques actives, et non a un support de charge. Cette interpretation permet de proposer un modele de trajectoires de contraintes pour l'hemisphere de tharsis au cours de son evolution magmatique et structurale, base sur l'observation. Elle rend necessaire la presence d'un champ de contraintes independant de tharsis et concernant la moitie de la surface de la planete. Valles marineris est un systeme de fosses de 4 a 10 kilometres de profondeur sur le versant est de tharsis. Une etude structurale detaillee est menee, et des comparaisons avec les zones en extension sur terre sont effectuees. Les aspects de cisaillement pur et cisaillement simple, symetrie ou asymetrie des fosses, rotations de blocs ou non, presence ou absence d'epaulements de rift, sont discutes. La variation du taux d'extension a travers les fosses est calculee pour une vaste gamme de pendages de failles et d'epaisseurs de sediments. L'existence de plusieurs kilometres de rejets verticaux sur des failles enfouis et/ou des variations d'epaisseurs sedimentaires non negligeables au centre du systeme est mise en evidence. Il est propose que valles marineris se soit essentiellement forme par soulevement thermique et accretion magmatique infra/intra crustal ; cependant, d'autres sources de contraintes ont pu se superposer


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 399 P.
  • Annexes : 321 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MEG
  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : B11306
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012006
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Le Mans). Ecole Supérieure des Géomètres et Topographes.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ESGT 551.4 MEG
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.