Modelisation et analyse de donnees spatio-temporelles

par SAMUEL BAYOMOG

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de X. GUYON.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail on s'interesse a des modeles stochastiques tenant compte simultanement des deux parametres temps et espace ; on s'attache a des modeles parametriques pour lesquels on etudie des proprietes asymptotiques de certaines methodes d'estimation ; ceci dans deux cadres differents: le nombre de sites de l'espace est fini et le nombre d'instants d'observations tend vers l'infini ; le nombre d'instants d'observations est fini et l'asymptotique porte sur l'espace. Dans le premier cas, les modeles consideres sont des chaines de markov. On donne un critere de reccurence d'un processus de naissance et de mort spatio-temporel ; ceci permet alors de montrer que l'estimateur du maximum de vraisemblance est consistant, asymptotiquement normal et le test de rapport des maxima de vraisemblance est du chi-deux. Les memes resultats de consistance, normalite asymptotique et tests du chi-deux sont obtenus pour les estimateurs du maximum de vraisemblance d'une chaine de markov inhomogene dans le temps ; pour cela, on etablit un theoreme central limite via la faible dependance (melange) de la chaine, controlee par le coefficient de contraction de dobruschin. Pour une chaine de markov spatio-temporelle, on introduit les contrastes de pseudo-vraisemblance conditionnelle et marginale ; ces contrastes conduisent a des estimateurs consistants et asymptotiquement normaux ; les statistiques de test de difference de constrastes sont asymptotiquement des sommes ponderees de chi-deux ; ces resultats sont valables meme si la chaine est inhomogene. En situation de champ de markov, lorsqu'on utilise un codage de l'ensemble des sites de l'espace, on retrouve des tests du chi-deux. Le deuxieme cadre ou l'asymptotique porte sur l'espace est celui de modeles de superpositions de champs de markov ; le processus de contraste utilise est la pseudo-vraisemblance conditionnelle de codage qui conduit a des estimateurs consistants asymptotiquement normaux, les tests de difference de contraste etant du chi-deux. On peut aussi par cette methode tester des sous hypotheses a un instant d'observation fixe. Des modeles a etats absorbants sont examines. Dans deux applications, on aborde la modelisation de donnees meteorologique par des chaines de markov spatio-temporelles tenant compte de la structure spatiale des stations meteorologiques ; puis, par une superposition de champs de markov on modelise une evolution d'epidemies, sans guerison, dans un champ d'heveas. Pour ces deux applications, plusieurs types d'hypotheses liees a la structure spatiale et/ou temporelles sont testees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 P.
  • Annexes : 43 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site de Saint-Martin.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS PAR 11 1994 BAY
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011964
  • Bibliothèque : Bibliothèque Mathématique Jacques Hadamard (Orsay, Essonne).
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : BAYO
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.