Defense du cotonnier contre les insectes ravageurs : etude d'une strategie basee sur l'expression conjointe d'inhibiteurs de proteases et de toxines de bacillus thuringiensis

par VERONIQUE LE TAN DUMANOIS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de C. PANNETIER.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les degats causes a la culture cotonniere par les insectes ravageurs sont tels que plus de 25% du marche mondial en insecticides chimiques sont consacres a cette culture. De plus, l'apparition systematique de resistances chez les insectes remet en cause l'emploi de ces insecticides. Dans ce contexte, les biotechnologies representent un enjeu important. Des cotonniers transgeniques exprimant des toxines entomopathogenes de bacillus thuringiensis ont montre une forte resistance a plusieurs lepidopteres. La production d'une seule toxine dans la plante risque de provoquer l'apparition de resistance chez les insectes. L'association d'inhibiteurs de proteases aux toxines de b. Thuringiensis rentre dans le cadre d'une strategie visant a diminuer ces risques et a augmenter le spectre d'hote. Un gene d'inhibiteur de protease a cysteine oc-i a ete clone dans le systeme d'expression pet3a. Ce systeme a permis la production en masse de la proteine oc-i. Incorpore a un milieu a base de capsules de cotonnier, pour se rapprocher des conditions naturelles, oc-i, a 1mg/ml, reduit de 46% le developpement des larves du coleoptere anthonomus grandis, un ravageur du continent americain, et sur lequel aucune toxine de b. T n'est active. Le gene oc-i a ete integre dans le genome du cotonnier (variete coker) via agrobacterium tumefaciens. La proteine oc-i s'exprime a plus de 2% des proteines solubles totales dans les feuilles. Un inhibiteur de protease a serine bbi montre egalement un effet deletere significatif sur a. Grandis et sur le lepidoptere heliothis armigera, un carpophage redoutable. Le gene d'un inhibiteur de protease a serine c-ii, presentant 67% d'homologie avec bbi a ete integre dans le genome du cotonnier. Sur un milieu d'elevage, l'inhibiteur de proteases bbi a ete melange avec differents produits de toxines de b. Thurigiensis. Si bbi a provoque une diminution de l'activite des protoxines cryic et cryia(c) sur les lepidopteres h. Armigera et spodoptera littoralis, il n'a pas eu d'influence significative sur l'activite des toxines activees ou sur la toxine tronquee cryic. Les genes de toxines tronquees de b. Thuringiensis sont actuellement utilises pour transformer les plantes, ils pourront donc etre associes au gene c-ii. Une fois les cotonniers transgeniques caracterises, l'etude de l'action conjuguee de l'inhibiteur bbi et des toxines tronquees de b. Thuringiensis sur les insectes pourra etre realisee par croisement entre les plantes ou par la realisation d'une nouvelle construction associant les 2 genes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 P.
  • Annexes : 197 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011961
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.