Evolution des volcans en systeme de point chaud : ile de tahiti, archipel de la societe (polynesie francaise)

par Isabelle Le Roy

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Pierre-Yves Gillot.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les datations k-ar realisees sur tahiti-nui (ile principale de tahiti, archipel de la societe) montrent une activite volcanique comprise entre 1,37 et 0,19 ma (vitesse moyenne de construction de l'edifice aerien de 0,38 cm/an). Cette construction se fait en 3 phases: un edifice bouclier se developpe jusqu'a 0,87 ma (vitesse moyenne d'empilement de 1 mm/an). A 0,87 ma, se produit un effondrement des flancs nord de l'edifice, provoque par la rift-zone mise en evidence dans le centre de l'ile par la teledetection, les observations de terrain et la gravimetrie. A partir de 0,87 ma, un volcan bouclier secondaire se construit dans la depression laissee par l'effondrement (vitesse moyenne d'empilement de 1 cm/an). Des 0,64 ma, les produits du volcan bouclier secondaire qui ont comble la depression viennent en remplissage des vallees du sud de l'edifice. Apres une periode de repos de 0,46 a 0,23 ma, des laves post-erosionnelles sont emises dans le nord de tahiti-nui. Au cours de la construction de tahiti-nui, les laves emises evoluent progressivement vers des termes de plus en plus alcalins. Cette evolution implique deux sources isotopiquement distinctes: une source 1, saturee en silice avec des rapports th/ta deux fois superieurs a ceux des morb et une composante em ii predominante, et une source 2 sous-saturee en silice, enrichie en ta (rapports th/ta plus proches de ceux des morb) avec une plus grande contribution du pole morb. Les datations des laves sous-marines des edifices de la zone de point chaud montrent une activite se developpant dans la zone depuis au moins 980 ka. Ceci implique une activite simultanee sur tahiti et dans cette zone pendant au moins 500 ka. La zone de point chaud a donc diminue de diametre (de 200 a 140 km). A l'interieur de la zone, le volcanisme migre vers le nord-ouest alors qu'il a migre vers le sud-est entre la construction de tahiti et mehetia (vitesse de migration de 10,8 cm/an)

  • Titre traduit

    The evolution of hot spot volcanoes : the island of tahiti, society archipelago (french polynesia)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 272 P.
  • Annexes : 136 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011931

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994PA112328
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.