Histoire de l'enseignement de la physique dans l'enseignement secondaire en France au dix-neuvième siècle

par Claudette Fournier-Balpe

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Dominique Pestre.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette thèse étudie le statut de la physique scolaire dans l'enseignement secondaire au 19 siècle et se présente comme une contribution a l'histoire des disciplines. La première partie étudie la naissance de la physique comme science objective caractérisée pour la 1ere fois par l'expérience. Sa mise en oeuvre, favorisée par la montée de la philosophie des lumières et l'expérience des écoles centrales, assure la constitution des sciences physiques comme discipline scolaire. La deuxième partie s'interroge sur la position toujours mineure de la physique dans les plans d'études, ce que confirme l'instabilité de son organisation. Aussi, le maintien de la physique enseignee dans l'enseignement secondaire classique pourrait-il relever autant de la professionnalisation croissante de la discipline que de la cohérence entre la société bourgeoise et un type d'enseignement encyclopédique, dogmatique, historique et phenomenologique. D'ou la dernière partie qui étudie comment l'adaptation progressive du système éducatif a la demande sociale et économique instaure une physique nouvelle, d'approche plus scientifique parce que fondée sur une démarche inductive et des outils expérimentaux et mathématiques. La création des exercices pratiques en constitue la disposition majeure, non sans conséquences sur la nature du professorat de sciences physiques et la création en 1906 de l'union des physiciens. Le succès de ces exercices pratiques, tant auprès des professeurs que des familles, explique sans doute leur maintien tout au long du vingtième siècle, bien que les objectifs affirmes au départ aient été quelque peu dévies par la suite. En conclusion, cette étude débouche sur une mise en question de la physique scolaire d'aujourd'hui au regard des exigences socio-économiques et l'avènement de nouvelles disciplines, telle la technologie, jusqu'alors vraisemblablement trop negligee. La physique, promue a la fin du siècle dernier, devrait-elle revoir aujourd'hui sa position ? Devenue discipline de spécialiste, sa vocation serait-elle aujourd'hui de redevenir une discipline culturelle ?


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (390 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 355-368. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011867
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (STEF) 94 FOU
  • Bibliothèque : Etablissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l'industrie. Bibliothèque des sciences et de l'industrie.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.