Etude voltamperometrique des acides formique et dihydroxymalonique sur platine en vue de la definition d'un procede de destruction electrolytique d'acides carboxyliques d'effluents aqueux radioactifs

par Claire Le Naour

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de R. GUILLAUMONT.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Afin de limiter la quantite de verres nucleaires generes suite au traitement du solvant degrade du procede purex de retraitement des combustibles nucleaires, par des solutions de carbonate de sodium et de soude, il est envisage d'utiliser le pouvoir complexant de certains acides carboxyliques afin de faire "refluer" les cations metalliques vers la phase aqueuse. La conception de ce nouveau traitement du solvant par des reactifs dits de "substitution" necessite la mise en uvre d'un procede de decomposition de ces reactifs, essentiellement en co#2. A cet effet, l'etude du comportement electrochimique sur platine, d'une part d'une molecule choisie comme modele pour la comprehension des phenomenes interfaciaux (hcooh), et d'autre part, de l'acide dihydroxymalonique, a mis en evidence l'existence de deux phenomenes distincts d'empoisonnement de l'electrode: l'un est du a l'adsorption de co sur les sites surfaciques de platine, l'autre a la formation d'une couche passivante de pto. Par ailleurs, l'application d'un flux ultrasonore de 20 khz au voisinage de l'interface platine / solution aqueuse d'acide formique semble entrainer une modification de la structure superficielle de l'electrode utilisee selon une orientation favorable a la decomposition de cette espece. Pour s'affranchir des phenomenes d'empoisonnement de la surface de platine, des electrolyses de solutions aqueuses d'acides formiques, dihydroxymalonique et oxalique ont ete realisees, en cellule avec ou sans diaphragme, en imposant des creneaux de potentiel ou d'intensite, dont les valeurs sont adaptees a chacune des especes: il est necessaire d'amener l'electrode de travail a un potentiel plus eleve que le potentiel d'oxydation dans le cas de l'acide formique, plus faible dans le cas des acides dihydroxymalonique et oxalique. Les modifications frequentes du potentiel des electrodes ont permis l'obtention d'une destruction quantitative de ces especes, en co#2 (et en eau) avec un rendement electrochimique proche de 100%. De plus, ce procede d'oxydation par voie humide presente l'avantage de ne pas augmenter le potentiel energetique des effluents a traiter puisqu'il s'effectue dans des conditions douces de temperature et pression


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210 P.
  • Annexes : 130 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011829
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.