La diffusion de la classification périodique de Mendeleiev en France entre 1869 et 1934

par Ludmilla Nekoval-Chikhaoui

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Paul Brouzeng.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .


  • Résumé

    Dans le foisonnement des classifications des éléments chimiques proposées au cours de la première partie du 19eme siècle, la loi périodique de mendeleiev publiée en 1869 ne fait pas immédiatement la différence. C'est une conjecture audacieuse en porte a faux par rapport au savoir acquis contemporain ; mais s'appuyant sur des données empiriques, elle séduit les chimistes et les chimistes enseignants. La découverte du gallium par Lecoq de boisbaudran en 1875, puis celles successives du scandium et du germanium (éléments chimiques dont l'existence était prédise par la loi de mendeleiev) changeront le cours de sa diffusion en France et probablement dans d'autres pays. Son introduction dans l'enseignement français s'étale sur un demi-siècle, jusqu'au moment ou, dans les années 1920, a la lueur des nouvelles découvertes des physiciens, la classification périodique est élevée au rang de loi naturelle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (178 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 141-160

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1994)181
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011785
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (STEF) 94 NEK
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.