Variabilite genetique d'aedes (stegomia) polynesiensis, marks, 1951, en polynesie francaise. Resistance aux insecticides, differenciation genetique et competence vectorielle

par ANNA-BELLA FAILLOUX

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Nicole Pasteur.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le moustique aedes polynesiensis, vecteur de la filariose de bancroft a wuchereria bancrofti variete pacifica, en polynesie francaise est l'objet du travail presente. Trois aspects de sa variabilite genetique ont ete abordes en vue d'elargir nos connaissances en matiere d'epidemiologie de la filariose. L'etude de la sensibilite aux insecticides de differentes populations recoltees dans des iles geomorphologiquement differentes permet de demontrer une heterogeneite du niveau de base de leur sensibilite et une absence de resistance aux quatre grandes familles d'insecticides. La connaissance de ces niveaux de base par rapport a ceux d'aedes aegypti et de culex pipiens quinquefasciatus permet de proposer une politique de lutte antivectorielle specifique aux iles polynesiennes. Par l'etude du polymorphisme electrophoretique des genes neutres de ces memes populations, nous mettons en evidence le role des mouvements humains, des distances separant les iles et, dans certains cas, de la nature des gites colonises dans la differenciation des populations. Une etude preliminaire suggere que la technique du rapd sur l'adn genomique pourrait etre utilisee pour approfondir certains resultats. En revanche, l'adn mitochondrial n'est pas polymorphe dans la zone geographique etudiee. La competence vectorielle d'aedes polynesiensis evaluee selon deux methodes (repas sur filarien et repas artificiel) a revele une differenciation significative entre souches originaires d'iles differentes: les moustiques de tahiti et de raiatea de l'archipel de la societe repondent mieux a la charge parasitaire et assurent mieux le developpement du parasite jusqu'a sa maturite que les moustiques de tikehau (tuamotu) et de nuku-hiva (marquises). Ceci traduit une adaptation parfaite des souches de moustiques des iles de la societe a l'infection par w. Bancrofti. L'ensemble de nos resultats montrent que les populations d'aedes polynesiensis sont bien differenciees et que le degre de differenciation est en partie la resultante de la distance separant les iles et de l'intensite des mouvements humains existant entre elles


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 211 P.
  • Annexes : 134 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011722
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.