Etude de l'apprentissage olfactif chez l'abeille domestique (apis mellifera l. ) par une analyse automatique des deplacements

par ELISABETH BAKCHINE HUBER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Claudine Masson.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est une contribution a une meilleure comprehension de la flexibilite du comportement olfactif de l'ouvriere d'abeille domestique vis-a-vis de signaux olfactifs presents dans son environnement naturel, en fonction de son experience prealable de ces signaux. Les experimentations sont centrees sur l'analyse du comportement d'orientation olfactive d'abeilles placees dans un olfactometre multichoix. La premiere partie de ce memoire decrit le systeme automatique de suivi de deplacement en temps reel mis au point de maniere a fonctionner dans nos conditions experimentales, habituellement limitantes pour un tel systeme. L'analyse des deplacements par trajectometrie est ici completee par une analyse en densite de frequentation de la surface de l'enceinte. La deuxieme partie presente l'etude de la plasticite du comportement d'orientation olfactive des ouvrieres en fonction de l'experience olfactive anterieure. Deux types d'experiences ont ete appliquees aux abeilles, prealablement aux experimentations en olfactometre: (i) une experience acquise au cours de procedures de conditionnement associatif, appliquee au stade adulte, a un age defini; (ii) une experience resultant de procedures de conditionnement considere comme non-associatif, consistant en une exposition olfactive passive appliquee a differents stades du developpement et sur des durees variables. Les experimentations basees sur un apprentissage associatif, ont permis de mettre en evidence la possibilite de modifier le comportement d'orientation ulterieur des abeilles par un conditionnement olfactif applique dans une situation experimentale differente de celle du test. Les abeilles sont donc capables de transposer la signification d'un signal olfactif appris dans differentes situations experimentales. Cette capacite depend toutefois de la nature du stimulus olfactif appris. Les experimentations basees sur un apprentissage passif ont montre qu'il etait possible de modifier le comportement d'orientation ulterieur par le biais d'un apprentissage non-associatif, lorsqu'il est applique au cours d'une periode sensible du developpement. Les modifications induites dependent de la nature, florale ou pheromonale, du stimulus d'exposition, et semblent labiles


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210
  • Annexes : 307 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011677
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.