Etude de proteines secretees par la voie abc-dependante chez les bacteries a gram-negatif erwinia chrysanthemi et serratia marcescens

par JEAN-MARC GHIGO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de CECILE WANDERSMAN.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La secretion de proteines sans peptide-signal implique frequemment une famille de transporteurs membranaires appeles transporteurs-abc. Chez les bacteries a gram-negatif ces transporteurs permettent la secretion de proteines tres diverses dont des toxines (ex: l'a-hemolysine d'escherichia coli) et des metalloproteases (ex: les metalloproteases d'erwinia chrysanthemi). Le signal de secretion de ces proteines est c-terminal. La recherche de nouvelles proteines empruntant la voie de secretion a conduit a la caracterisation de deux nouvelles metalloproteases secretees par e. Chrysanthemi. L'identification de deux nouveaux signaux de secretion souligne la conservation de l'extremite c-terminale de ces proteines. Dans le but de localiser la sequence minimale du signal de secretion, des deletions ont ete realisees dans la sequence codant pour le signal de secretion de prtg. Ce travail a montre que les 15 derniers residus de prtg peuvent promouvoir sa secretion et a mis en evidence le role des derniers residus de prtg dans le processus de secretion. La manipulation du signal c-terminal a revele l'importance d'un motif de quatre acides amines (dviv) qui doit necessairement etre expose en position tout a fait c-terminale. L'analyse par resonance magnetique nucleaire (rmn) et dichroisme circulaire du peptide cterg a ete realisee. Cette etude montre que cterg presente deux domaines structures en helice a et que son extremite c-terminale est librement exposee. La recherche de l'appareil de secretion de la metalloprotease de serratia marcescens, prtsm a abouti a l'identification des genes codant pour deux proteines de son appareil de secretion. Il a ete montre que la proteine tolc d'e. Coli peut faire partie d'un appareil hybride fonctionnel permettant la secretion de prtsm chez e. Coli. Cette etude a egalement conduit a la caracterisation d'une proteine de 19 kda, hasa, dont la secretion est induite en condition de carence en fer. Hasa est depourvue de peptide-signal et possede un signal de secretion c-terminal. L'analyse de sa sequence ne revele aucune homologie significative. Il a ete montre que hasa est une proteine affine pour l'heme dont la secretion permet a la bacterie s. Marcescens de croitre en milieu carence en fer supplemente d'heme ou d'hemoglobine comme seule source de ce metal. Ces resultats mettent en evidence un nouveau mecanisme d'acquisition du fer a partir de l'heme


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 270 P.
  • Annexes : 445 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011671
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.