Spectroscopie par transformation de fourier d'especes silicees instables d'interet astrophysique creees dans un plasme d'azote et de silane. Analyse de l'emission infrarouge de sin et de hnsi

par Benjamin Hanoune

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de GUY FUELACHVILI.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail a porte principalement sur l'etude spectroscopique de deux molecules silicees transitoires d'interet astrophysique, le radical sin et la molecule lineaire hnsi. Ces deux especes ont ete produites par une decharge radiofrequence dans un melange d'azote et de silane a basse pression. L'emission du plasma resultant a ete observee vers 3 m par spectroscopie par transformation de fourier a haute resolution (0,005 cm#-#1). Nous avons identifie plus de 700 raies de cinq bandes du systeme electronique a#2#i-x#2#+ de sin. Ils mettent en jeu les niveaux precedemment inconnus a#2#i(v=2,3,4) et x#2#+(v=1,2). Les valeurs de j sont elevees (jusqu'a 51,5). L'analyse de ces transitions a permis une meilleure description de ces deux etats electroniques. Comme, la separation entre les deux etats est faible, de l'ordre de 2000 cm#-#1, les parametres du a-doubling montrent de fortes variations en fonction du nombre quantique de vibration. Cette perturbation est discutee dans ce memoire. Environ 200 transitions de quatre bandes chaudes du mode #1 (elongation nh) de hnsi ont egalement ete observees: 2#1#1, #1+#3#3, 2#1+#3(#1+#3) et #1+#2#2, permettant l'analyse de six nouveaux niveaux vibrationnels de hnsi dans l'etat fondamental #1#+. Ce travail est la premiere caracterisation experimentale des modes de vibrations #2 et #3. Nous avons egalement determine les parametres a l'equilibre de hnsi. Ces resultats ouvrent la voie a une recherche de hnsi dans le milieu interstellaire. Par ailleurs, nous avons mis en place un montage experimental pour essayer de produire la molecule mgnc, qui est la premiere espece magnesiee detectee dans le milieu interstellaire. Les tests effectues ont permis pour l'instant d'observer l'emission de mg atomique et du radical cn


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 174 P.
  • Annexes : 79

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011612
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.