Les dynamiques organisationnelles et spatiales du changement technique application a l'industrie des semi-conducteurs

par HANS-KRISTIA COLLETIS WAHL

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bertrand Bellon.

Soutenue en 1994

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les dynamiques spatiales en economie sont de nature duale; certaines d'entre-elles relevent du marche, tandis que d'autres sont purement immaterielles, situees en dehors du marche. Notre objectif est la construction d'une synthese de ces deux aspects des dynaliques spatiales. Celle-ci est basee sur la distinction entre l'espace, faconne par les forces du marche et les territoires, supports de phenomenes immateriels. Cette distinction est fondee sur deux categories de facteurs de concurrence spatiale : les facteurs en activite et les facteurs latents. Ces derniers sont situes en dehors du marche et leur activation repose sur la cooperation des acteurs, qui peut donner forme a des phenomenes resiliaires. Si le support des facteurs de production latents es territorial, alors ce territoire devient une forme particuliere de dynamique resiliaire, basee sur la proximite des acteurs. On confronte une telle vision des dynamiques spatiales a l'histoire des semi-conducteurs de 1947 a nos jours, pour montrer que la succession des rapports de force entre les differents groupes de pays peut etre, au moins partiellement, explique par l'attention accordee par les industriels aux dimensions spatiales des processus d'innovation.


  • Résumé

    Spatial dynamics in economics can be characterized by their dual nature. Certain of them belong to the market, while others are immaterial. Our objective is to propose a synthesis of this duality. This synthesis is based in the distinction of space and territory. The former appears as shaped by market force s, while the latter is the support of immaterial dynamics of creation of technology. This distinction of space and territory is on two sorts of factors of production; existing and latent ones, which have to be revealed to become active this last category has a pure organizational nature. The ability of revelation of these latent factors depends on the capacity of cooperation of the economic actors, which leads to the combination of different knowledges. Such cooperations enable the formation of networks and, in this approach, territory appears as a particular type of network, founded on the geographical proximity of the economic actors. By this distinction between space and territory, we try to explain the different phases of the semi-conductor history, explaining the capacities of innovation on a territorial basis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Sceaux, Hauts de Seine). Service Commun de la Documentation. Section Droit-économie-gestion.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.