Les Dominicains et la Chrétienté grecque aux quatorzième et quinzième siècles

par Claudine Delacroix-Besnier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Évelyne Patlagean.

Soutenue en 1995

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les dominicains furent des agents majeurs de la politique pontificale visant à mettre un terme au schisme grec. Les prêcheurs furent des diplomates, négociant avec les souverains d'orient. Ils se trouvèrent impliques dans le processus qui aboutit à la constitution de principautés autonomes en Ruthénie et Moldavie. Mais leur apostolat les conduisit à une ouverture vers les cultures indigènes. Dans les colonies latines, ils exerçaient leur ministère essentiellement auprès des communautés catholiques. Les métropoles ne toléraient pas le prosélytisme des missionnaires et contrôlaient étroitement les églises locales. Le principal but des autorités civiles était en effet la paix sociale. Ceci permit une cohabitation pacifique des communautés religieuses et une certaine fusion des élites. Ailleurs, le prosélytisme dominicain s'exerça surtout auprès de l’Elite sociale. Il fut à l'origine de conversions à la cour de Byzance et permit les discussions qui aboutirent à la réunion du concile de Ferrare-Florence.

  • Titre traduit

    The Dominicans and the Greek Christianity in the fourteenth and fifteenth centuries


  • Résumé

    The Dominicans were great agents of a pontifical policy aiming at the end of the Greek schism. The preachers were diplomats negotiating with the oriental sovereigns. They were involved in the process which ended with the settlement of self-governing principalities, for example Ruthenia and Moldavia. But their apostolate led them to an opening out to native cultures. In Italian settlements, they mainly carried on their ministry among catholic communities. Mother countries did not tolerate the missionaries' proselytism and strictly controlled local churches. The main purpose of local officers was indeed social peace. This policy resulted in a peaceful cohabitation of all the religious communities and the melting of upper classes. In other countries, the Dominican proselytism was exerted among upper elites. It brought about both several conversions to the catholic faith among members of the byzantine court and holding of the council of Florence (1439). The heart of the mission was the sudium.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (569 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.534-563. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T94 PA10-214
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.