Le dialogue d'idées au XVIIIe siècle

par Stéphane Pujol

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michel Delon.

Soutenue en 1994

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette enquête présente successivement 1. Le poids de la tradition (des modèles antiques aux efforts de poétique) ; 2. Le succès d'une forme (de la conversation mondaine au travail intellectuel) ; 3. Les voies d'une méthode (de la conversation rapportée au genre constitué) ; 4. Enfin la diversité des usages à travers l'étude des auteurs et de leurs œuvres. Elle développe alors quatre types de fonctionnement : le dialogue des morts ; le dialogue pédagogique ; le dialogue polémique ; le dialogue philosophique. L'hypothèse qui se dégage ici est que le dialogue d'idées constitue une tendance générique du siècle, partout présente et jamais aboutie si ce n'est dans grands dialogues de Diderot qui couronne le genre et le ruine de l'intérieur. Ce travail reprend la question des rapports entre la littérature et la philosophie. L'analyse des déplacements de la position auctoriale, de l'introduction de la notion de point de vue met en lumière la relativisation du rapport à la vérité, permise précisément par un travail de la "littérature" dans le texte d'idées. Le dialogue philosophique se trouve au point de rencontre de la didactique et du plaisir, de la réflexion et de la sociabilité, de la conversation frivole et du sérieux, de la littérature et de la pensée philosophique. Cette situation est évidemment stratégique dans un moment ou s'opère un clivage entre l'éloquence et la philosophie. Le dialogue implique alors, toutes nuances admises, une philosophie non systématique.

  • Titre traduit

    ˜The œdialogue of ideas in eighteenth century


  • Résumé

    This work expresses successively 1. The weight of tradition (from antics models to poetic endeavours); 2. The success of a genre (from mondaine conversation to intellectual work); 3. The ways of a process (from reported speech to achieved genre); 4. The variety of usages, through the study of writers. Then it introduces four types of proceeding: the dialogue of the dead; pedagogic dialogue; polemical dialogue; philosophical dialogue. The thesis suggests a real hypothesis, that the dialogue of ideas represents a literary trend in this century, omnipresent and never achieved, except in the dialogues of Diderot which are the best in the genre and make it move from inside. This enquiry tries also to reflect about relations between philosophy and literature. The analysis considers the moving of the author's position; it introduces the "point of view" notion in order to underline some relativity about truth, which is allowed precisely because of the work of literature into the texts of ideas. Philosophical dialogue is in the meeting of didactics and pleasure, of simple conversation and serious talk, of reflection and sociability, of art and philosophical mind. That situation is a strategic one, in a time where it happens a separation between eloquence and philosophy. The dialogue means then a non-systematic philosophical thought.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (582f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.531-571. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T94 PA10-207
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.