Psyché : essai sur la vie psychique et l'auto-organisation

par Jacques Sachet

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Georges Labica.

Soutenue en 1994

à Paris 10 .


  • Résumé

    Dans la première partie, nous rappelons que la théorie de l'auto-organisation appliquée a l'évolution des espèces "conceptualise" sur les deux termes de cette évolution, à savoir les mutations génétiques confrontées, dans leurs effets phénotypiques, à un environnement qui, lorsqu'il évolue perturbe le vivant. Ce dernier survit en se complexifiant dès lors qu'il peut intégrer à son organisation les caractéristiques de la nouvelle niche, sous la forme de transformations adaptées. Dans la deuxième partie - marquée par une seconde intégration reliée à la précédente mais ontogénétique et non plus phylogénétique - les éléments de notre thèse portent sur les derniers "intégrons" ou unités d'organisation dégagés par la biologie et qui comportent la venue d'un psychisme représentatif : avant-dernier niveau, celui de "certains oiseaux et mammifères" comportant interposition d'une mémoire comportementale (cerveau limbique et dépendances corticales) entre les "précablages" (phylogénétiques) ou besoins fondamentaux (hypothalamus essentiellement) et la conduite ; dernier niveau, propre à l'homme avec une nouvelle mémoire (aires de Broca et de Wernicke et dépendances corticales) caractérisé par une "explosion conceptuelle" mais aussi "pseudo-conceptuelle" (fantasmes, imagos, complexes. . . ). C'est en raison de réintroduction dans le psychisme "normal" de ces "pseudo-concepts" que nous nous démarquons des neurosciences (Changeux, Edelman). Une autre proposition s'appuie d'une part sur les "précablages" affectifs et relationnels mis en avant par le colloque sur l'attachement, d'autre part, sur les "conditionnements. . . Qui viennent modifier l'attachement programme". Notre hypothèse porte sur l'éventualité par la psychanalyse de dégager, le cas échéant, ces "précablages" affectifs reconnus par tous les participants au colloque (psychologues, psychanalystes, psychiatres. . . ), ce que l'un d'eux appelle : "retrouver pour l'homme ses réactions spécifiques". Enfin, nous préconisons d'apporter une modification terminologique à certaine conception de l'"auto-organisation psychique" : réserver cette appellation a "l'élaboration psychique" (notion psychanalytique), processus intégratif, et dans l'ensemble formé par ce dernier et les défenses automatiques et inconscientes.

  • Titre traduit

    Psyche. Essay on psychical life and self-organization


  • Résumé

    In the first part, we show how the theory of self-organization as applied to the evolution of species is conceptualized around two terms of this evolution, that is on genetic mutations confronted, in their phenotype effects, an environment, which when changing, disturbs organisms. These latter survive by increasing complexity in so far as they can integrate by adaptive transformations the characteristics of the new environment into their organization. In its second part, - marked by a second integration linked to the latter, but here ontogenetic and no longer phylogenetic - the elements of our thesis deal with the final units of organization identified by biology, which include birth of a representative psyche: the penultimate level, that of certain birds and mammals, which comprises a behavior memory (limb brain and cortical branches) intervening between "pre-connections" (phylogenetic) or basic needs (mainly hypothalamus) and behavior. The last level, with a new memory specific to human beings (Broca and Wernicke areas, and cortical branches), is characterized by an explosion of concepts as well as pseudo-concepts (phantasms, images, complexes). By reintroducing these "pseudo-concepts" into the "normal" psyche, we differ from the neuro-sciences (Changeux, Edelman). Another proposal is based on the emotional and relational "pre-connections" highlighted at the "colloque sur l'attachement", and on the conditioning which alters and represses the programmed attachment. Our hypothesis deals with the possibility of releasing, though psycho-analysis, these emotional "pre-connections" which were recognized by all the participants of the colloque (psychologists, psycho-analysts, psychiatrists), a process defined by of them as "rediscovering the reactions specific to man". Finally, we suggest introducing the following terminological modification in the conception of the "psyche selforganisation" and reserving this label for the "psychical work-out" (a psycho-analytical notion), an integrating process instead of using it for the whole comprised of the latter and the automatic and unconscious defenses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.206-210. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T94 PA10-147
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.