Transition aérobie-anaérobie au cours de l'exercice sous maximal sur tapis roulant : analyse critique physiologique à partir de l'étude des effets d'un préexercice sur la cinétique de la lactatémie lors d'un exercice de puissance limite aérobie

par Marie Claude Martin

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Michel Rieu.

Soutenue en 1994

à Paris 10 .


  • Résumé

    De nombreux auteurs ont tenté de donner à la valeur de la concentration du lactate dans le sang une signification très appliquée par le biais de la relation lactatemie-puissance de l'exercice. De cette approche ont découle les concepts de zone de transition aerobieanaerobie et de "seuil anaérobie". Or les informations données par les méthodes de seuils proposes se sont révèles peu fiables. L'étude présente a pour but : - d'étudier quelle peut être l'influence d'un préexercice supra maximal sur la cinétique de la lactatemie lors d'un effort dont l'intensité - se situerait dans cette zone de transition aerobie-anaerobie, et plus particulièrement en la définissant par rapport au "maximal lactate steady state" de Mader et a l'individual anaerobic threshold (iat) de Simon et Coll. ; -et de définir une procedure permettant de determiner l'intensité maximale d'effort qui correspond à un état stable de la lactatemie les résultats obtenus lors de 4 protocoles expérimentaux confirment : 1 - l'importance essentielle des conditions expérimentales sur la cinétique des lactates (effet d'un préexercice). 2 - la remise en cause de l'iat et du "seuil 4 mol. 1-1" comme "maximal lactate steady state".

  • Titre traduit

    Aerobic-anaerobic transition during treadmill submaximal exercise : physiological analysis from study of pre-exercise effects on lacticaemia kinetic during aerobic maximal power exercise


  • Résumé

    Numerous authors have tried to give a signification to the blood lactate concentration value using exercise lacticaemia and power relationship. These studies have pointed out the concepts of aerobic anaerobic transition zone and "anaerobic threshold". But information’s given by threshold methods have showed that these methods were not reliable. The aim of the present study is : - to study the influence of a supramaximal pre-exercise on the lacti caemia kinetic during an exertion with an intensity that could be situated in the aerobic-anaerobic transition zone : and particular by defining this zone in comparison with Mader's maximal lactate steady state", and the individual anaerobic threshold" (iat) of Simon and al. - and to define a procedure which allow the determination of the maximal intensity corresponding to lactate steady state. The results obtained during 4 experimental protocols confirm that: 1- experimental conditions is the most important factor of lactate kinetic change (pre-exercise effects). 2- neither the iat, nor the "4 mmol. 1-1 threshold" can be considered as "maximal lactate steady state".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (241 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.226-241

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T94 PA10-074
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.