La scène politique du Bangladesh 1975-1990 : étude sur les régimes militaires

par Mohammed Shamsuddin

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Maurice Robin.

Soutenue en 1994

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'analyser l'intervention des militaires sur la scène politique bangladeshie de 1975 a 199 0. Apres sa création en 1971, la vie politique au Bangladesh commença sous un régime parlementaire. L'armée prit le pouvoir en aout 1975 après avoir renversé le gouvernement de Mujib (1971-75). La manière dont l'armée s'empara a l'époque du pouvoir, la réaction de la population face aux militaires et la manière dont l'armée gouverna le pays sont autant de thèmes développés dans notre étude. Le premier dirigeant militaire du pays, le général Ziaur Rahman (1975-81), avait parfaitement réussi à transformer son régime militaire en un régime civil en devenant un homme politique. Mais il fut assassiné en mai 1981 par un groupe d'officiers. Les pays fut dirigé pendant peu de temps par un gouvernement civil. L'armée reprit le pays en main en mars 1982 par un coup d'état. Le nouveau régime, conduit par le général Ershad (1982-90), ne parvint pas a trouver les moyens de légitimer son pouvoir aux yeux de l'opinion publique. Finalement, les militaires dure nt abandonner le pouvoir en décembre 1990 face à un soulèvement de masse. Cela avait prouvé qu'aucun régime autoritaire ne pouvait tenir face à la volonté populaire. La chute du pouvoir militaire ouvrit une nouvelle ère de démocratie au Bangladesh.

  • Titre traduit

    Politics in Bangladesh, 1975 – 1990 : a study of military regimes


  • Résumé

    The aim of this thesis is to examine the military intervention in Bangladesh politics from 1975 to 1990. Bangladesh started her political career with parliamentary regime immediate after its inception in 1971. August 1975, the military captured power by overthrowing Mujib government (1971-75). How did the army come to power, what were the reactions of the people to military rule, and in what manner the army tried to govern the country have been analyzed in our study. The first military ruler of the country, General Riaur Rahman (1975-1981), succeeded in civilianizing his military regime making himself a civilian politician. But he was killed by a small group of army officers in May 1981. The country was ruled by a civilian government for a short period of time. On March 1982, the army came to power again by staging a coup d’état. The new regime, led by general Ershad (1982-90), failed to legitimize its right of governing before the public opinion. Ultimately, the army had to give up political power facing a popular uprising in December 1990. It was proved that no authoritarian regime could stand against the popular will. The fall of military power ushered a new era of democracy in Bangladesh.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (458 f)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.356-372

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T94 PA10-057

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1601-1994-16
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.