CHIRP et analyse temps-fréquence avec recherche de la fréquence instantanée

par Taoufik Elbouayachi

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Yves Meyer.

Soutenue en 1994

à Paris 9 .


  • Résumé

    Lorsqu'on étudie les fonctions multi fractales on se contente de chercher la régularité hölderienne de f en x0 en cherchant l'ordre de grandeur de / f(x) f(x0)/ quand x tend vers x0, sans tenir compte des oscillations, peut être importantes, de f. Nous essayerons dans ce qui suit de caractériser à la fois l'ordre de grandeur et les oscillations c'est à dire deux paramètres et b, en utilisant les espaces deux-micro locaux introduits par J. M Bony. Cela rejoint l'utilisation des ondelettes dans le cadre d'une analyse temps-fréquence de certaines classes de signaux, avec recherche de la fréquence instantanée. Ce travail fait suite à une étude préalable faite par S. Jaffard et Y. Meyer. Notre apport consiste à mesurer les exposants de Hölder et les oscillations en utilisant une norme l2 au lieu d'estimations ponctuelles (pour lesquelles la norme de référence est la norme l). On observera qu'au départ un CHIRP est un signal asymptotique de la forme s(t) = a(t)e(t) ou a(t) et (t) sont deux fonctions régulières et > > 1 est un grand paramètre. Par abus de langage, un CHIRP est un signal de la forme s(t) = a(t)e#i##(#t#) ou (t) varie beaucoup plus rapidement que a(t). En fait '(t) (la dérivée de (t)) tend vers l'infini quand soit t tend vers l'infini, soit quand t tend vers t0. C'est cette dernière situation que nous étudierons


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 96 p
  • Annexes : 21 ref

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.