Stratégies des banques des pays arabe

par Alexandre Dabbou

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Daniel Soulié et de Dominique Roux.

Soutenue en 1994

à Paris 9 .


  • Résumé

    Les banques arabes peuvent être définies comme des institutions opérant selon des modalités traditionnelles, détenues par des intérêts arabes majoritaires. Malgré leur place et leur rôle au sein du système bancaire mondial, elles demeurent largement méconnues. Une première partie est consacrée à leur évolution sur les marchés domestiques. Au début des années 80, leur environnement s'est trouvé profondément modifié. A une phase de croissance exceptionnelle, succède une ère d'incertitudes. L'origine de la crise réside dans les modalités d'expansion de la banque arabe, dont l'objectif privilégié était la maximisation des parts de marché. L'incertitude est exacerbée par la menace que constitue le développement des banques islamiques et étrangères. La banque arabe doit alors reconsidérer ses choix stratégiques. La multinationalisation des banques arabes est analysée dans une deuxième partie. Plusieurs déterminants sont à l'origine de la délocalisation et les modalités d'implantation recensées sont multiples. La stratégie retenue semble avoir été la pénétration simultanée de plusieurs segments du marché. Néanmoins, l'apparition et le développement de contraintes spécifiques vont conduire les banques arabes à limiter la taille de leurs opérations. Il apparait aujourd'hui que le maintien d'une présence à l'étranger répond à un souci de stabilisation du niveau des résultats consolidés. Les politiques adoptées sur les marchés domestiques et internationaux constituent deux volets d'une même stratégie d'ensemble. Sa finalité a évolué : à un objectif de croissance se substitue celui de diversification des sources de profits.


  • Résumé

    Arab banks can be defined as institutions operating through traditional processes and are held at a majority stake by Arab interests. In spite of their position and functions among the worldwide banking system, they mainly stay underestimated. The first part is devoted to their evolution in domestic markets. In the beginning of the eighties, their environment was deeply modified. An era of uncertainty took the placed of an exceptional growth. The present crisis origin can be explained by the Arab banks expansion modalities whose main objective was market share maximization. Islamic and foreign banks development increased uncertainty. Then, Arab banks had to reconsider their strategic choices. Arab banks offshore expansion is analyzed in a second part. Relocating were due to several objectives and implantation modalities are multiple. The chosen strategy consisted in a simultaneous entry of several market segments. Nonetheless, the apparition and development of specific constraints led the banks to reduce the scale of their operations. It appeared that the maintenance of a presence abroad was an answer to overall income level stabilization. Policies on domestic and international markets were parts of a whole same global strategy. Its targets evolved : a diversification goal of profit sources replaced a growth

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.