L'instrumentiste créateur

par Jean-Charles François

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Éveline Andréani.

Soutenue en 1994

à Paris 8 .


  • Résumé

    Première partie: percussion et musique contemporaine. Si la percussion a tant de place dans les œuvres contemporaines, c'est parce que les musiciens de tradition européenne ont radicalement changé d'attitude envers le matériau de base de la musique: la sonorité n'est plus donnée au compositeur par des instruments standardisés, mais doit être créée pour chaque œuvre à partir d'une collection infinie de possibilités. Aujourd'hui on he��site entre deux choix: soit considérer l'état chaotique de la percussion comme provisoire, en cherchant à rationaliser cette masse informe, soit choisir ce "beau désordre" comme effet de l'art ou la percussion, avec des sons infiniment variables échapperait à toute clôture. Deuxième partie: l'instrumentiste créateur et la question du timbre. La technologie électronique vient remettre en cause les modes de relation entre les individus face à la production, héritées de l'ère industrielle. La séparation entre les penseurs et les exécutants tend à s'effacer. Le ton de la voix amplifiée par le microphone tend à prendre une importance considérable au détriment du contenu du langage dont elle est porteuse. L'accent est mis sur l'espace différencié à l'extrême du timbre, c'est s'atteler à modeler la matière sonore directement sans la médiation d'une partition écrite. L'interprète devient acteur, l'instrumentiste accède à la création.


  • Résumé

    Percussion figures so prominently in contemporary works largely because of a radical change in attitude towards the basic material of music on the part of musicians of the west: the composer no longer relies on a sonority provided by standardized instruments, but seeks to create, for each work, a sonority drawn from an unlimited collection of possibilities today two choices present themselves: assuming the chaotic state of percussion to be only temporary, one can try to impose a rational order on the shapeless mass, or one can prefer the "beautiful disorder" as an effect of art by which percussion with its infinitely variable sounds refuses to be contained. Electronic technology calls for a revision of the relationships governing people involved in production. The distinction between thinker and executant tends to disappear. The tone of the voice amplified by the microphone tends to assume greater importance than the content of the language it conveys. Interest centres on the highly differentiated space of timbre, exploring its infinite degrees means shaping sound matter directly without the mediation of a written score. The interpreter becomes actor, the performer is able to create.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (294,157 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 1 p. 285-294

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 556TH /1,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.