Consciences révoltées et pratiques de résistance des soldats américains pendant la Guerre du Vietnam : histoire du mouvement G.I

par Michèle Gibault

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Marianne Debouzy.

Soutenue en 1994

à Paris 8 .


  • Résumé

    Un mouvement de revolte, puis de resistance organisee, s'est developpe dans les forces armees americaines pendant la guerre du vietnam, au vietnam comme aux etats-unis et dans les bases americaines a l'etranger. Son caractere prolonge, sa nature de "mutinerie perlee", sa faible visibilite, ont permis aux autorites de le faire passer pour de simples "troubles". Il s'agit en realite d'un mouvement de masse politique, avec des organisations nombreuses et une presse de quelque 300 titres, mene, en temps de guerre, par de simples soldats. Le mouvement g. I. Est un mouvement multi-racial, contre la guerre et pour les droits democratiques dans l'armee, un mouvement antimilitariste, voire anti-imperialiste. Il progresse d'arme en arme pendant environ 8 ans, avec 4 ans de plus forte amplitude (1969-1972), pour disparaitre vers 1977, avec la loi thurmond. Cette etude fait l'histoire et propose une analyse socio-politique de ce mouvement.


  • Résumé

    A movement of revolt that crystallized into organized resistance developed in the united states armed forces during the vietnam war, both in vietnam and in american military bases in the united states and abroad. Its extension in space and time, its nature of "quasi-mutiny" and its low visibility have permitted authorities to downplay its importance and pass it off as mere "troubles". On the contrary, here we have a mass political movement, with numerous organizations and a gi press of about 300 papers in all, led by rank and file soldiers, in time of war. The gi movement was multi-racial; it opposed the war, fought for democratic rights in the military and had a strong anti-military and even anti-imperialistic orientation. As the war changed, the revolt extended from the army and the marine corps to the air force and the navy. It lasted for about 8 years, with 4 years of greater intensity, until it quieted down after 1974 and eventually disappeared with the passing of a bill sponsored by senator strom thurmond in 1977, barring all organizing activity in the military. The study proposes a history and a sociological and political analysis of the gi movement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1383 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 1277-1347

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.