"La lucarne ovale" de Pierre Reverdy : une grammaire de la fatalité

par Andrew Eastman

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Henri Meschonnic.

Soutenue en 1994

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le present travail est la recherche d'une grammaire de la fatalite dans la lucarne ovale de pierre reverdy, qui serait en meme temps le rythme d'un sujet. L'ecriture de reverdy produit une notion specifique de la fatalite, pour autant qu'elle transforme les categories grammaticales d'anime humain et d'inanime, d'agent, d'aspect et de personne en valeurs de discours. Elle le fait parce que sa grammaire se construit inseparablement comme rythme et prosodie. Le travail prend appui sur la notion de discours telle qu'elle a ete elaboree par e. Benveniste, et sur la pensee du rapport entre rythme et discours mise en oeuvre par h. Meschonnic. La premiere partie montre que la lucarne ovale produit une ecriture desagentivee, qui escamote l'anime humain agent. La deuxieme partie traite de la semantique aspectuelle du recueil, qui s'organise dans tous les elements du discours ; elle montre en particulier le rapport entre la grammaire de l'aspect et la prosodie des finales. La troisieme partie traite d'une ecriture de la personne, qui fait que le rapport humain se construit dans la syntaxe et la prosodie du recueil comme la mise en tension du rejet mutuel, de la separation, de la solitude d'un cote, et de l'identification entre humains de l'autre.


  • Résumé

    The thesis deals with the grammar of fatality in pierre reverdy's la lucarne ovale. Reverdy's writing produces a specific notion of fatality, inasmuch as it transforms the grammatical categories of human animate and inanimate, agent, aspect and person into values of discourse. It does so because its grammar is inseparable from a rhythmics and a prosody. The thesis is thus an exmination of the relations between grammar and rhythm ; it is founded on the notion of discourse as elaborated by e. Benveniste, and on the conception of thythm developed by h. Meschonnic. The first part of the thesis deals with the grammar of agent in la lucarne ovale, and shows that the writing tends to exclude human agents, and to accord an agentive value to inanimate subjects. The second part deals with the semantics of aspect ; in particular, the relation between the grammar of aspect and the prosody of final vowels and consonants is shown. The third part treats the grammar of person, and shows that human relations are constructed in the text, through syntazx and prosody, as the contradiction between mutual rejection and mutual identification.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 474 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 461-466

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Centre Interdépartemental de Documentation et de Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LIN EAS 13078 US
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.