Essai d'une nouvelle interprétation du rapport entre la peinture abstraite coréenne et l'expressionnisme abstrait américain : à la recherche d'une identité nationale

par Kwang-Suk Jo

Thèse de doctorat en Art plastique

Sous la direction de Elodie Vitale.

Soutenue en 1994

à Paris 8 .


  • Résumé

    Jusqu a 1960, les artistes americains s etaient retrouves dans le courant expressionniste abstrait pour lequel l aspect gestuel et l identification du medium representent l idealisation de l autonomie de l art. A partir de 1960, certains minimalistes, reinhardt, stella, jud et ryman, ne soutiennent que la convention de la peinture et ne presentent que certains arrangements des elements de la peinture. Des 1957, certains peintres coreens s essaient a la peinture abstraite sous l influence de l art americain. Mais, leurs oeuvres ne parviennent pas a representer leurs propres caracteristiques. Ils tombent dans une sorte de manierisme de la peinture abstraite. Vers la fin des annees 1960, la definition de l art inspiree par la "non-agitation", de lee u-fan, suscite un argument d importance dans le milieu des peintres coreens. Lee tente developper son langage pictural selon sa propre reflexion. Ainsi, pour connaitre la non-agitation dans ses grandes lignes, nous devons acquerir certaines connaissances philosophiques extreme-orientales. Nous nous bornons neanmoins a l etude d elements fondamentaux: le tao, le non-etre et la non-agitation auxquels nous ajoutons le rythme spirituel et l unique trait de pinceau.

  • Titre traduit

    A new interpretation of the relation between the korean abstract and the american abstract expressionism : a research of the national identy


  • Résumé

    Around 1960 in america, the abstract expressionist painters were concerned with about the gesture and the resolution of painting and drowing upon the flat surface. But durings the 1960s, the minimalists, reinhardt, stella, judd and ryman, introduces the epistemological form of painting what stands as a commitment to literalness and simplicity. From 1957, a numbre of korean paintres trys to the abstract painting under the influence of american painting. However, theirs paintings does not arrive their owen sens. They falls down a mannerism in abstract painting. About 1969 in korean, the definition of art from lee u-fan that is inspired with the non-agitation gives rise to the important argumnent for the peinters. In this way, for the knowledge of the non-agitation, we must study about the oriental speculation : the tao and the non-being and what we add the creativity spirit resonance and the only trace of painting.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 349 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 309-323

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1396
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1546
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.