Etude des genes latents du virus epstein-barr application a la therapie genique du cancer du nasopharynx

par AUDE LE ROUX

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de I. JOAB.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le virus erstein-barr est un herpesvirus humain associe a de nombreuses pathologies humaines dont le lymphome de burkitt et le cancer du nasopharynx. Il immortalise les lymphocytes b. In vitro, ou il persiste en phase latente, deux types de proteines sont alors exprimes: les ebna et les lmp. Toutes sont suspectees avoir un role plus ou moins important dans le processus d'immortalisation des lymphocytes b par l'ebv. Nous avons identifie une sequence de 10 acides amines necessaires au transport vers le noyau de la proteine ebna-3a. L'etude de la regulation des genes latents nous a permis d'identifier une sequence de 81 bp necessaires a l'activation du promoteur de la proteine membranaire lmp2a. Nous avons ensuite demontre que les proteines ebna-3 s'opposent a l'effet activateur d'ebna-2 alors qu'ebna-1 n'a aucun effet. Cette repression par les ebna-3 est aussi observee sur les promoteurs des proteines virales lmp-1 et lmp-2b et sur le promoteur cellulaire cd23. La derniere partie de ce travail avait pour objectif de demontrer l'interet de la therapie genique du cancer du nasopharynx a l'aide d'un adenovirus recombinant porteur du gene hsvtk (adrsvtk). Le produit du gene hsvtk confere aux cellules qui l'expriment une sensibilite au traitement par le ganciclovir, un analogue de la guanosine. Dans un premier temps, nous avons utilise un modele bien caracterise (gioblastome c6 de rat implante par stereotaxie). Nous avons montre qu'une telle approche en utilisant un vecteur adenoviral est efficace. Cette strategie a ete utilisee avec succes pour le traitement du npc (cancer du nasopharynx)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 296 P.
  • Annexes : 451 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.