Interet des methodes d'hybridation moleculaire dans l'evaluation des traitements antiviraux chez les malades atteints d'hepatite chronique b

par Patrick Marcellin

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de J.-P. BENHAMOU.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette these est d'etudier les applications des methodes d'hybridation moleculaire pour l'evaluation des traitements antiviraux chez les malades atteints d'hepatite chronique b. Differentes methodes d'hybridation moleculaire directe sur filtre (dot blot), d'hybridation en phase liquide et d'amplification genomique (en anglais polymerase chain reaction ou pcr) sont utilisees dans des essais therapeutiques successifs evaluant plusieurs antiviraux: adenine arabinoside monophosphate, interferon gamma, interferon alpha. Ces methodes s'averent extremement utiles pour analyser l'effet antiviral des traitements: cinetique, quantification. En particulier, la methode pcr, tres sensible, permet de mettre en evidence la persistance d'une faible replication virale apres traitement, probablement responsable de reactivation de l'hepatite chez certains malades, en particulier chez les transplantes hepatiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 123 P.
  • Annexes : 139 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.