Clonage et caracterisation des translocations chromosomiques des tumeurs d'ewing et des melanomes malins des parties molles impliquant le gene ews

par Jessica Zucman-Rossi

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de G. THOMAS.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le sarcome d'ewing est une tumeur de l'enfant pour laquelle une translocation chromosomique specifique, la t(11 ;22), a ete mise en evidence. Entre les annees 1989 et 1993, dans le laboratoire de g. Thomas, j'ai participe au programme de recherche qui a conduit a la caracterisation des genes remanies au niveau du point de cassure de cette translocation. Lors de l'etape de cartographie physique du chromosome 22, dans le cadre d'une strategie de clonage par position du point de cassure de la translocation, nous avons mis au point une technique de recherche de nouveaux loci dans des regions predeterminee du genome par alu-pcr. Puis la construction d'ensembles de cosmides chevauchants par marche sur le chromosome a partir d'un locus identifie par cette methode, a permis l'isolement du point de cassure de la t(11 ;22). Un nouveau gene, ews, a ete identifie sur le chromosome 22, il code pour une proteine possedant un domaine de liaison a l'arn. Sur le chromosome 11 nous avons isole le gene fli-1, facteur de transcription de la famille ets. La translocation genere la formation d'un transcrit de fusion ews/fli-1 qui code pour un facteur de transcription aberrant pour lequel le pouvoir transformant a pu etre mis en evidence dans des cellules nih3t3. Dans les tumeurs d'ewing, nous avons decrit 9 transcrits chimeriques ews/fli-1 differents, et dans 10% des cas un nouveau transcrit de fusion ews/erg resultant d'un remaniement entre les chromosomes 22 et 21. Les genes de fusion ews/fli-1 et ews/erg sont specifiques des tumeurs d'ewing et nous proposons leur detection par rt-pcr pour le diagnostic de tumeur d'ewing. L'analyse de la translocation t(12 ;22) des melanomes malins des parties molles m'a permis de mettre en evidence un troisieme type de transcrit chimerique entre le gene ews et le gene atf1 qui appartient a la famille des facteurs de transcription regules par l'ampc. En collaboration, nous avons pu montrer que le domaine n-terminal de ews apporte une importante propriete transactivatrice aux transcrits de fusion generes par ces differentes translocations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 P.
  • Annexes : 354 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.