Lymphomes primitifs digestifs, polypose lymphomateuse digestive : caracteristiques anatomo-cliniques, immunophenotypiques et mecanismes cellulaires de resistance a la chimiotherapie

par AGNES RUSKONE-FOURMESTRAUX

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de J.-C. RAMBAUD.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les lymphomes primitifs digestifs sont un groupe d'affections heterogenes. Differents sous-groupes pronostiques ont ete individualises. Parmi ceux-ci, la polypose lymphomateuse digestive est une veritable entite anatomoclinique caracterisee par son mauvais pronostic. Il s'agit d'un lymphome non-hodgkinien b a petites cellules exprimant cd5 dont l'origine est la zone du manteau folliculaire. Il est probable que la conjonction de l'hyperexpression de bcl-2, proteine inhibant l'apoptose et d'un taux de cellules en cycle faible mais non negligeable ainsi qu'une reponse mediocre a la chimiotherapie contribuent a la malignite de cette affection. D'autre part, ces cellules, expriment avant traitement et surtout apres traitement, la proteine p-gp, codee par le gene mdr1 (multidrug resistance). Ces donnees nous ont incite a proposer des traitements de rattrapage comprenant des agents cytostatiques non impliques dans ce phenomene mdr. Nous avons ainsi obtenu des resultats encourageants chez certains de nos patients. Une autre alternative pourrait etre l'association a un modulateur de la p-gp. Le pronostic de la polypose lymphomateuse digestive pourrait ainsi en etre ameliore


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 131 P.
  • Annexes : 381 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.