Modification de la composition des lipides cellulaires des keratinocytes humains en culture et sensibilite aux rayonnements ultraviolets a. Effets sur la peroxydation et le metabolisme des lipides

par DANIELE QUIEC

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-C. Mazière.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'implication des rayonnements ultraviolets a dans les effets cutanes de l'exposition solaire (photovieillissement, photocarcinogenese) est desormais admise. Les lipides sont des constituants fondamentaux des membranes cellulaires et plus encore au niveau cutane ou ils interviennent dans l'une des fonctions essentielles de l'epiderme: celle de barriere hydrique. Au cours de notre etude, nous avons examine l'influence de la composition lipidique (acides gras et cholesterol) des keratinocytes humains en culture sur la sensibilite des cellules aux rayonnements ultraviolets a. Nous avons mis en evidence une production accrue de produits de peroxydation des lipides en fonction de la teneur cellulaire quantitative et qualitative en acides gras polyethyleniques. Cette production de peroxydes lipidiques entraine une diminution de la viabilite et de la croissance cellulaire pour des doses moderees d'uv a. Cet effet est particulierement evident pour les acides gras hautement insatures comme l'acide arachidonique. Par contre, l'inhibition de la synthese du cholesterol cellulaire par des agents pharmacologiques comme la lovastatine, augmente les dommages cellulaires induits par les rayonnements uva sans modification significative de la production de peroxydes lipidiques. Ces resultats montrent que si la peroxydation des lipides est l'un des facteurs impliques dans la toxicite cutanee des uv a, d'autres mecanismes encore mal connus interviennent egalement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 P., 34 P.
  • Annexes : 450 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.