Le mastocyte murin dans la pathogenese inflammatoire : cellule cible d'agonistes immunologiques et non immunologiques et cellule effectrice de l'eosinopoiese

par CAROLE OSKERITZIAN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-M. MENCIA-HUERTA.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le mastocyte est la cellule cible d'agonistes immunologiques, qui font intervenir le pontage de molecules d'immunoglobulines d'isotype e (ige) liees a leurs recepteurs de haute affinite, par l'antigene correspondant ou un anticorps dirige contre ces ige. Ce travail decrit un nouvel agoniste mastocytaire, non immunologique, l'ester methylique de l-leucine (leu-ome). Seul le stereoisomere l induit une liberation d'histamine a partir des mastocytes peritoneaux de souris, sereux, suivant un effet dose (0 a 3 mm) et une cinetique (15,30 et 60 min) caracterises. Des mesures paralleles de liberation d'un marqueur de cytotoxicite, le chrome-51, ont permis d'etablir une toxicite des fortes doses (superieures a 1. 5 mm) au bout d'une heure d'incubation. Cette dysregulation fonctionnelle a ete confirmee par des etudes ultrastructurales et in vivo. Le l-leu-ome ne provoque pas ces effets sur les mastocytes derives de moelle osseuse de souris, paradigmes des mastocytes muqueux. Cependant, de faibles doses induisent une liberation d'il-5 et de gm-csf, qui avec l'il-3, constituent les trois eosinopoietines majeures. Nous avons etudie la capacite de surnageants mastocytaires actives a induire, in vitro, la differenciation des eosinophiles, autres cellules impliquees dans l'inflammation allergique et asthmatique. Les activateurs immunologiques sont plus efficaces que les activateurs non immunologiques, pour induire la liberation d'eosinopoietines par les mastocytes produits in vitro. Les mastocytes peuvent donc etre consideres comme des cellules regulatrices, capables de conditionner la production d'autres cellules et, ainsi, d'intervenir dans l'initiation et/ou la maintenance des reactions immunitaires et inflammatoires


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 191 P.
  • Annexes : 387 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.