Anticorps monoclonaux anti-p53 : contribution a la connaissance de la structure de la proteine et a l'utilisation en clinique humaine

par YANN LEGROS

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de T. SOUSSI.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le gene suppresseur de tumeur p53 est altere dans plus de 50% des cancers humains. Ces alterations sont en general des mutations ponctuelles qui provoquent la synthese d'une proteine p53 anormale qui s'accumule dans le noyau des cellules. La proteine p53 normale se fixe de maniere specifique sur l'adn et transactive la transcription de certains genes lui permettant de bloquer les cellules en phase g1 ou d'induire l'apoptose lorsque l'adn cellulaire est endommage et donc d'exercer un role de gardien du genome. Afin de disposer de nouveaux outils d'etude de la proteine p53, nous avons produit et caracterise 47 nouveaux anticorps monoclonaux anti-p53. Au cours de ces travaux, nous avons revele l'existence d'epitopes lineaires immunodominants localises aux extremites amino- et carboxy-terminales de la proteine p53 de l'homme et du xenope. Nous avons montre que c'est contre ces memes epitopes qu'est dirigee la reponse immunitaire des patients atteints de cancer secretant des anticorps anti-p53. Grace a une proteine p53 humaine tronquee (acides amines 66 a 361), nous avons produit des anticorps contre la region centrale de la proteine. Quatre de ces anticorps sont specifiques de la conformation alteree de la proteine. Ce resultat nous apporte des informations sur l'accessibilite des epitopes reconnus dans la structure tri-dimensionnelle de la proteine p53 native ou alteree. Grace a une batterie de mutants p53 retrouves dans les cancers humains, nous avons montre que differentes mutations provoquent un changement global de la conformation de la p53 qui peut etre detecte par des anticorps reconnaissant differents epitopes. La plupart des alterations du gene p53 provoque l'accumulation de proteine p53 dans le noyau des cellules qui peut etre detectee par immunochimie. Nous avons montre que certains de nos anticorps pouvaient etre utilises en immunohistochimie sur des tissus congeles ou fixes et inclus en paraffine

  • Titre traduit

    Anti-p53 monoclonal antibodies: contribution to protein structure knowledge and usage in clinical studies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 212 P.
  • Annexes : 282 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.