Structures magnetiques d'accretion-ejection

par JONATHAN FERREIRA

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de G. Pelletier.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans les noyaux actifs de galaxies comme autour des etoiles jeunes en formation, il est naturel de croire en l'existence d'un lien entre l'accretion de matiere sur un objet central massif et les jets collimates observes. L'objet de cette these est l'etude de structures magnetises, dans lesquelles accretion et ejection sont deux processus interdependants. Le mecanisme physique a la base de ces deux processus est ainsi elucide, en resolvant l'ensemble complet des equations magnetohydrodynamiques decrivant ces structures. Un disque d'acretion resistif est traverse par des lignes de champ magnetique ouvertes, torsadees par sa rotation. Ces lignes freinent le disque et lui extraient moment cinetique et energie mecanique. Une transition naturelle est obtenue entre le disque resistif dense et un jet ideal dilue, super-magnetosonique lent. L'existence de telles structures stationnaires n'est pas fortuite mais decoule de la saturation d'instabilites du disque magnetise, donnant lieu a des coefficients de transport anormaux. La structure est complexe, avec equipartition entre l'energie magnetique et thermique ainsi que des composantes du champ magnetique de grandeur comparable. Les signatures observationnelles des disques sont decrites, ainsi que le bilan global d'energie et les caracteristiques des jets. Les ordres de grandeurs requis par de telles structures sont compatibles avec les observations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 288 P.
  • Annexes : 305 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) FER

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TFerreira
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.