Interet de l'analyse des lithiases urinaires du chien par diffraction x

par Jean-Pierre Cotard

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de B. CAPELLE.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail porte sur l'interet de l'analyse des calculs urinaires du chien par diffraction x, pour leur diagnostic et leur etude pathogenique. A partir de 319 cas d'urolithiases spontanees, il apparait que les calculs urinaires du chien sont composes de phosphate ammoniaco-magnesien, de sels calciques, de cystine et enfin d'urate d'ammonium ou de sodium. La technique de diffraction a ete comparee a d'autres techniques, en particulier a la spectrophotometrie infra-rouge et a une methode chimique d'identification. Il ressort de cette comparaison que la methode chimique choisie est a rejeter compte tenu des erreurs analytiques qu'elle entraine. En revanche, les resultats obtenus par spectrophotometrie infra-rouge sont comparables a ceux obtenus par diffraction x. A partir de cette etude analytique, les principaux mecanismes pathogeniques de formation des types calculeux isoles sont exposes. L'accent est mis principalement sur la relation structure-pathogenie-etiologie. Si les lithiases composees de struvite, de cystine, et d'urate ont une origine etablie chez le chien, il n'en n'est pas de meme des lithiases calciques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 106 P.
  • Annexes : 86 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.