Etude du role en cis et en trans de sequences integrees des hepadnavirus dans l'hepatocarcinome chez l'homme et la marmotte

par YU WEI

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de M.-A. BUENDIA.

Soutenue en 1994

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'infection chronique par le virus de l'hepatite b (hbv) est etroitement liee au developpement du cancer du foie chez l'homme. Le virus de l'hepatite de la marmotte (whv), tres proche de l'hbv, provoque la tumorigenese chez son hote naturel apres une infection chronique. Pourtant, l'etude de sites d'integration de l'hbv et du whv dans des hepatocarcinomes humains et de marmottes montre que les deux virus n'utilisent pas la meme strategie oncogenique. Nos donnees montrant des integrations virales frequentes dans les protooncogenes myc, en particulier le retroposon n-myc2, dans les tumeurs de marmottes suggerent que le whv joue un role de mutagene insertionnel dans la carcinogenese hepatique. Les insertions virales dans les genes myc induisent une forte activation de ces oncogenes. Chez l'homme, par contre, nous n'avons obtenu aucune evidence d'un mecanisme de mutagenese insertionnelle des genes myc par l'hbv dans les tumeurs hepatiques. Le clonage d'un site unique d'integration dans une tumeur surexprimant c-myc nous a permis de localiser le site d'insertion sur la meme bande que le gene c-myc sur le chromosome 8q24. 1. Dans cette tumeur, le virus b pourrait etre directement implique dans l'activation de l'expression c-myc par un mecanisme d'activation a grande distance. Par ailleurs, l'analyse de transcrits viraux produits de sequences integrees dans les tumeurs de marmottes et humaines suggere que l'activite transactivatrice des proteines virales x tronquees pourrait etre un mecanisme alternatif ou complementaire implique dans l'hepatocarcinogenese, chez la marmotte comme chez l'homme


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 262 P.
  • Annexes : 706 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.